Animeland N°187 – Décembre 2012 / Janvier 2013

Après deux mois de calme, tempête d’articles signés de ma plume dans le numéro d’Animeland actuellement en kiosques ! Au menu : des news, des interviews, un article de fond et une chronique shopping, soit plus de douze pages de contenu, rien que ça !

Si j’ai réalisé peu d’interviews cette année (six, dont deux par mails), j’ai en revanche été particulièrement gâté d’un point de vue qualitatif avec des auteurs à la fois bavards et intéressants. Pour Japan Expo, il s’agissait donc de la très charmante Natsumi Aida (« La Switch girl classe ! ») et du calme et posé Tetsuya Saruwatari (« Dur à cuire, mais facile à cuisiner »). Je vous recommande donc chaudement la lecture de ces deux textes, d’autant qu’ils sont complétés par des encadrés à forte valeur ajoutée. Je remercie d’ailleurs une nouvelle fois Akata pour leurs précieuses informations inédites concernant Switch Girl!!.

Côté « nouveauté », vous serez probablement surpris de découvrir le bilan de l’année dans ce numéro et non dans celui de février. Il nous a semblé plus cohérent de le placer en fin d’année, plutôt que lorsque la suivante est déjà entamée. Ce qui signifie donc deux bilans en 2012, bande de petits veinards ! Sauf retournement de situation de la mort-qui-tue, il s’agit toutefois du dernier que je réaliserai. L’exercice est épuisant (il nécessite une veille perpétuelle à l’année et plus d’un mois de travail préparatoire de compilation et de tri), ne semble pas intéresser grand monde (la preuve : en 3 semaines, personne n’en a parlé sur le net !), et j’ai parfois l’impression de tourner un peu en rond. J’ai envie de revenir à des articles consacrés à des séries ou des auteurs particuliers, axes que j’ai négligés ces dernières années au profit d’articles plus ambitieux, trop peut-être. En tout cas, cette année 2012 m’a réjoui, et je vous laisse découvrir pourquoi.

Enfin, et ça n’étonnera aucun des habitués du blog, je me suis fait plaisir en chroniquant le art-book de Daisuké Igarashi, Gashû Kaijû to tamashi, dans la rubrique Shopping.

Animeland # 187


En kiosque depuis le 5 décembre 2012
6,50 euros

5 réflexions sur “Animeland N°187 – Décembre 2012 / Janvier 2013

  1. J’ai beaucoup aimé ton interview de l’auteur de Tough (Saruwatari), le monsieur a l’air d’avoir une personnalité presque opposée à l’image rendue par ses bouquins.

    Le portrait de Toshio Maeda est également très sympa, d’autant plus que l’auteur n’est pas très connu ici et que ses propos semblent très francs. Tu ne l’as pas signé, mais je tenais juste à le dire 🙂

    • Oui, monsieur Maeda est également un homme très intéressant. J’ai trouvé sa conférence particulièrement instructive et surprenante. J’ai bien aimé le portrait paru dans Animeland, mais je n’aurais pas été contre la lecture d’une page supplémentaire… J’ai trouvé ça un chouïa court. ^^; (PS : j’ai édité / corrigé ton message précédent)

  2. Avec du retard, je tiens à dire que j’ai pris plaisir à lire le bilan de l’année 2012 que vous avez réalisé et j’ai beaucoup apprécié les interviews d’auteurs dans l’Animeland, surtout celui de Tetsuya Saruwatari.

    • Merci. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre M. Saruwatari sur le salon lors de ses trois interventions publiques. Comme le disait Fred plus haut, on découvre un homme aux antipodes de l’impression laissée par ses œuvres et on a eu énormément de chance : ses trois conférences étaient animées par des gens différents et, pourtant, personne ne lui a posé deux fois une même question. Vraiment instructif.

      J’en profite pour conseiller la lecture d' »Oton », chez Tonkam. C’est vraiment très sympa (et court) en guise d’entrée en matière dans son univers, pour ceux qui ne le connaîtraient pas ^^

  3. Personnellement, je suis en pleine lecture de ce numéro d’AnimeLand. J’ai déjà lu les interviews, toujours très intéressantes pour faire la connaissance de ces auteurs (d’autant plus quand, comme moi, on ne les connaît pas plus que ça).

    J’ai aussi fortement apprécié l’article bilan. Je raffole toujours de ce genre de récapitulatif et le tien est une rétrospective très enrichissante, qui résume bien les grandes tendances de l’année écoulée.

    J’ai prévu de relire cet article plus attentivement lorsque je serai arrivé dessus (lisant le magazine dans l’ordre).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s