Le Salon du Livre, vu par…

Laisser un commentaire

Pour celles et ceux qui n’ont pu se rendre au Salon du Livre, et en attendant des feedback plus développés sur les sites et forums spécialisés ou dans la presse, voici quelques nouvelles du front glanées ici ou là…

Sur Twitter, Takehiko Inoue semble très content d’être à Paris pour la première fois. Le mangaka n’a pas manqué de remercier ses fans français pour leur accueil. Et dans notre langue, s’il vous plaît :

je remercie mes fans francais pour leur accueil chaleureux. j’ai passe un excellent moment avec vous. A la prochaine!

Il tease également sur la couverture du 35e opus de Vagabond dont il a dévoilé une partie de la couverture et qu’il a terminé de relire cette semaine avant le départ à l’impression.

En vrac, vous pouvez également retrouver des photos du stand de Tonkam par là, et l’on apprend ici que monsieur Inoue, très souriant, très disponible, très pro, très sport, a réalisé plus de signatures que ce qui était initialement prévu. Mais il y a également des photos de sa conférence publique, ici ou .

* * * * *

Pas mal de photos de Fuyumi Sôryô sont visibles sur la toile : pendant ses séances de dédicaces ou pendant sa conférence au cours de laquelle elle a fait un dessin de Cesare.

* * * * *

De son côté, Hikaru Nakamura n’a pas souhaitée être photographiée. Vous devrez donc vous contenter de la campagne publicitaire réalisée par Kurokawa pour la sortie du tome 5 des Vacances des Jésus & Bouddha !

Affiche JB 5 2013

Animeland X-Tra n°29 – Printemps 2013

Un commentaire

Alors qu’il devait venir au TGS Ohanami de Toulouse les 13 et 14 avril prochain, Tôru Fujisawa, le père de GTO, a annulé sa venue le 11 mars, comme on peut le lire dans ce communiqué. Retrouvez tout de même l’interview du mangaka que j’ai réalisé à Bruxelles en octobre dernier lors de la précédente édition de Japan Expo Belgium dans le nouveau numéro d’Animeland X-Tra disponible en kiosques dès aujourd’hui.

En vente le 21 mars 2013
5,50 euros

Takehiko Inoue : mise en bouche préliminaire

4 commentaires

Dans quelques jours débutera la nouvelle édition du Salon du Livre de Paris où seront présents plusieurs mangaka prestigieux, dont le talentueux Takehiko Inoue (Slam Dunk, Vagabond, Real). J’en profite pour revenir un peu sur l’actualité qui a été la sienne ces 8 derniers mois, aussi bien au Japon qu’en France.

En effet, 2012 a été marqué par le retour de Vagabond dans l’hebdomadaire Morning ainsi que par la sortie en octobre du 34e tome après deux ans et demi d’attente.

 

(Vous noterez au passage que la série a changé de logo…)

Pour marquer le coup, il y a même eu une campagne d’affichage publicitaire, comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par mes soins sur un des quais de la ligne Yamanote à Tôkyô cet automne.

Vagabond affiche

La version française a suivi très rapidement, puisque Tonkam a proposé ce 34e opus à peine un mois et demi après (mais sans changement de logo).

 

L’éditeur en a profité pour rééditer plusieurs volumes épuisés en y intégrant temporairement (pour ce seul tirage, donc) les pages couleurs proposées en prépublication. Sont ainsi concernés (et destinés à devenir de futur objets collectors) les tomes 5, 7, 13 et 15 à 21. Du reste, à l’occasion de la venue de l’auteur en France, Tonkam sort demain une édition limitée découverte des deux premiers volumes qui seront regroupés en un seul de 480 pages, un tout petit peu plus grand avec une (magnifique) couverture rigide, pour 15,50 € (au lieu de 18,70€ les deux séparés).

En parallèle, Kazé Manga va éditer en France Pepita, un carnet de croquis paru au Japon fin 2011 qui regroupe des dessins réalisés quand le mangaka s’est rendu à Barcelone pendant la pause de Vagabond. Il a notamment cherché à suivre les traces de l’architecte et sculpteur espagnol Antonio Gaudí. Initialement prévu demain, l’ouvrage a été repoussé au 24 avril, mais sera disponible en avant-première au Salon du Livre sur le stand du groupe… Delcourt. Notez également que ce livre d’une centaine de pages sera accompagné de plusieurs ex-libris, mais aussi d’un DVD d’une heure. Vendu à 29,99€, ce bel objet original n’a été édité qu’à 2000 exemplaires et ne sera pas réimprimé.

Mais Takehiko Inoue n’est pas venu en Europe que pour Pepita et le Salon du Livre ! Entre les deux, il s’est rendu à Londres fin-août / début septembre pour assister aux Jeux Paralympiques qui ont eu lieu du 29/08 au 09/09. Il a d’ailleurs commenté quotidiennement les matchs de Basket en fauteuil de l’équipe japonaise contre le Canada (le 30/08), la Pologne (le 31/08), l’Allemagne (le 01/09), la Colombie (le 02/09), l’Angleterre (le 03/09) et l’Italie (le 05/09). Tout cela s’est fait en marge de la sortie du 12e tome de Real au Japon (le 11e est sorti chez Kana en août dernier et le prochain n’est pas encore annoncé) qui a été accompagné de la mise en place d’un site dédié (où on apprend que le manga a été imprimé à 14 million d’exemplaires), d’un Perfect book de 80 pages offert en librairies (preview ici), et d’une grande campagne de publicité pour une boisson énergisante.

Pub Real X Weider 2012

C’est l’acteur Ken’Ichi Matsuyama, spécialisé dans les adaptations de mangas sur grand écran (Nana, Death Note, Kaiji, Kamui Gaiden, Detroit Metal City, Gantz, Un drôle de père…), qui plonge au milieu des bulles. Un clip a été réalisé en deux versions, de 15 et 33 secondes, et un making-of est visible là.

Version 15 secondes

Version 33 secondes

Enfin, quelques infos en vrac :
– Une interview de monsieur Inoue a été publiée dans le magazine nippon Bijutsu techô (n°2/2013).
– Le volume 35 de Vagabond sort au Japon le 23/04. Aucune date n’est indiquée sur le planning de Tonkam, pourtant plein jusqu’à cet été.
Un jeu vidéo de Slam Dunk sur mobile, Slam Dunk ~ Mezase !! Saikyô team ! ~, a vu le jour le 12 février dernier.

Et pour ceux qui se rendront au Salon du Livre, le planning du mangaka :

Vendredi 22 mars 2013

18h-20h : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause.

Samedi 23 mars 2013

14h30-16h30 : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause

17h15-18h15 : conférence publique sur la grande scène de l’espace manga

 
Couvertures de Morning n°25 et 30 de 2012

 
Couvertures de Morning n°39 et 47 de 2012

   
Couvertures de Morning n°4-5 et 12 de 2013

Manga – 10 000 images 1′ : Le Yaoi

2 commentaires

Le Yaoi, est la réédition mise à jour et développée du numéro 1 de la revue d’analyse Manga 10 000 images, disponible en librairie depuis le 29 novembre 2012. Afin d’être raccord avec le cahier des charges des numéros 2 et 3 de la revue, ce numéro 1′ a été revu, corrigé et complété par rapport à la première version datée de 2008, passant de 192 à 256 pages.

Comme mes petits camarades, j’ai repris et modifié mon article intitulé Ces mangas qui se servent du yaoi pour doper leurs ventes. Malheureusement, je reste insatisfait du résultat final sur la forme. De ce point de vue, c’est probablement l’article dont je suis le moins fier ces 6 dernières années. Déjà la première version me paraissait lourde, trop longue et parfois aride. C’est d’ailleurs ce qui m’avait incité à opter pour le dossier thématique plutôt que l’article long lorsque je me suis attaqué au sexe chez Osamu Tezuka dans le numéro 2. Mais cette réécriture, même si elle m’a permis d’alléger certains passages, ne parvient pas à me convaincre, mais je n’arrive pas à savoir pourquoi, ni comment j’aurais pu améliorer sa lisibilité compte tenu de la complexité de son contenu… Et ça m’agace ! Si certains lecteurs courageux ont un avis sur la question afin que j’évite de refaire la même erreur à l’avenir, je suis preneur…

En outre, j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir par mail avec la talentueuse Est Em et aborder sa carrière en détail dans ce même numéro dans l’article Portrait : est em, du BL au manga d’auteur. Je suis très content d’avoir pu écrire ce papier et d’être le premier journaliste français à avoir pu interviewer Est Em car je suis intimement convaincu que cette jeune femme ira loin avec son trait personnel, nerveux et puissant. Le fait qu’elle ne choisisse pas la facilité en abordant des thèmes peu vendeurs (une histoire de cordonnier) ou polémiques (la corrida) la rend d’autant plus sympathique, surtout au milieu d’une production globalement très conformiste. Plus je découvre son travail, et plus j’ai envie de m’y intéresser. J’espère d’ailleurs que nous aurons bientôt d’autres titres d’elle en France pour accompagner Tango. Clairement une des mangakas les plus prometteuses de sa génération !

Est em 2013

Golondrina est la plus longue série de la mangaka à ce jour et devrait compter un peu plus de 5 tomes (le nombre définitif n’est toutefois pas encore arrêté) et elle est publiée dans le mensuel IKKI de Shôgakukan (Afterschool Charisma, Bokurano, Dorohedoro, La planète Saturne, Les Enfants de la mer…). Ippo est quant à lui édité dans le Jump X (Kai), dans lequel on retrouve aussi le très bon et audacieux Prophecy de Tetsuya Tsutsui. Un pilote (disponible dans le tome 1) a par ailleurs été publié dans le Girls Jump 2012 et les 12 premières pages sont lisibles ici. Je vous encourage donc vivement a jeter un œil à son travail si vous le pouvez.

Manga – 10 000 images
Numéro 1′
Réédition

(2012)

Articles :
Ces mangas qui se servent du yaoi pour doper leurs ventes (Version réactualisée)
Portrait : est em, du BL au manga d’auteur

Prix : 20 euros

Vis ma vie de mangaka

Laisser un commentaire

Yûsuke Murata, l’auteur d’Eye Shield 21, démontre depuis l’an dernier sa volonté d’utiliser de manière originale les outils numériques à sa disposition. Il était donc logique de le voir se tourner vers la prépublication gratuite et légale online sur le site Tonari no Young Jump (Shûeisha) avec son One Punch-Man. Scénarisé par One, ce titre a déjà généré plus de 10 millions de connexions et plus d’une dizaine de chapitres sur 27 (25 + 2 spéciaux) sont toujours accessibles ici.

Les deux premiers volumes sont sortis débuts décembre dans les librairies japonaises et le 3e est planifié le 4 avril. Une preview de la couverture est même déjà visible par là. Autant dire, au regard de la qualité de l’ensemble et de son succès dans l’archipel, qu’il s’agit d’un des titres les plus convoités du moment et que l’on ne tardera pas à l’avoir en France.

             

Là aussi, le mangaka teste pas mal de choses en terme de rythme ou de mise en page (au risque de déstabiliser les lecteurs), et le chapitre de cette semaine, le 25, est intégralement en couleurs. Mais monsieur Murata va encore plus loin en se filmant en train de dessiner sur sa chaîne USTREAM (le Youtube japonais). Il annonce ses prestations en direct sur son compte Twitter et les vidéos de près de deux heures en moyenne sont ensuite visibles en différé à votre rythme. Il y a déjà des dizaines de vidéos disponibles et elles sont toutes à tomber ! Et si vous êtes un dessinateur en herbe, il s’agit là d’une série de cours de dessins gratuits (en noir et blanc ou en couleurs) à côté desquels il ne faut surtout pas passer quand on souhaite découvrir les techniques des pros.

Older Entries