Peut-être n’est-ce qu’une question de hasard, de timing « malheureux » ou simplement l’air du temps, mais depuis quelques semaines, voire quelques mois, de nombreuses séries dites « anciennes » (ou « historiques » pour l’histoire du manga moderne) se terminent au Japon. Il va donc y avoir très bientôt un renouvellement important chez les éditeurs japonais qui ne manquera pas d’être suivi avec intérêt par les éditeurs français, dont la survie de certains pourrait dépendre de cette évolution.

Tirent donc leur révérence en 2013 :

Vampire Knight de Matsuri Hino, 19 tomes en 8 ans.

Princesse Résurrection de Yasunori Mitsunaga, 20 tomes en 8 ans.

Fleurs bleues et Hôrô Musuko (inédit) de Takako Shimura, avec respectivement 8 et 15 tomes, pour 10 et 9 ans de publication.

Soul Eater d’Atsushi Ohkubo, 25 tomes en 9 ans.

Couverture du Monthly Shônen Gangan n°7/2013
avec Soul Eater

Vassalord de Nanae Chrono, 7 tomes en 9 ans.

Fushigi Yûgi – La légende de Gembu de Yû Watase, 12 tomes en 10 ans.

WORST de Hiroshi Takahashi, 33 tomes en 12 ans.

GANTZ d’Oku Hiroya, 37 (ou 38) tomes en 13 ans.

Neon Genesis Evangelion de Yoshiyuki Sadamoto et GAINAX, 14 tomes en 18 ans.

Couverture du Monthly Comic Avarus n°3/2013
avec Vassalord

Je me demande lesquels d’entre eux représentent quelque chose de fort pour le lectorat aujourd’hui et si l’arrêt de l’un ou l’autre provoque en vous un quelconque sentiment (tristesse, soulagement, joie…) ?

Publicités