« Les enfants de la mer » au Musée du Manga de Kyôto

Deux ans après son précédent passage, Daisuké Igarashi est revenu au Musée International du Manga de Kyôto pour une conférence et une séance de dédicaces inaugurant l’exposition consacrée principalement aux Enfants de la mer du 18/08 au 09/09/2012. La conférence réunissait M. Igarashi et son éditeur M. Yumetarô Toyota. Elle dura deux heures, tout comme la séance de dédicaces qui suivit. Certains évènements du musée sont filmés, mais il semble que ce n’ait pas été le cas ce coup-ci. Dommage. Seules quelques photos ont filtré sur Twitter : le stand du musée avec le tome 5 et le art-book, le public qui attend le début de la conférence, les cartes postales offertes à ce même public et l’exposition (en plan large). Il y a également ce petit compte-rendu en japonais avec quelques photos.

Le programme complet de l’évènement se trouve ici (ou là en anglais) et il vous reste – si vous êtes au Japon – deux jours pour visiter l’exposition.

* * *

L’info en + : La société BEAMS propose depuis fin juillet, dans sa collection BEAMS T MANGART, plusieurs produits estampillés Les Enfants de la mer : 2 modèles de t-shirt et un sac.

Personnellement, j’ai un petit faible pour le sac à 2 940 yens (30 euros) :

© Daisuké Igarashi / BEAMS T MANGART 2012

Ouverture du Musée du Manga de Kyûshû

C’est aujourd’hui que s’est ouvert sur l’île de Kyûshû, dans la ville de Kitakyûshû (préfecture de Fukuoka), patrie d’origine d’auteurs comme Tsukasa Hôjô (City Hunter), un nouveau Musée du Manga : le Kitakyûshû Manga Museum. Dans un espace moderne et design de 2 300 mètres carrés (voir photos), vous pourrez retrouver des expositions et près de 50 000 ouvrages à lire. Leiji Matsumoto (Galaxy Express 999) était présent ce matin (heure japonaise) pour l’inauguration du Musée, posant volontiers à côté de deux Maetel d’un jour et d’une statue taille réel de son personnage le plus emblématique : Albator / Harlock. Ce soir (toujours à l’heure japonaise), il a donné une conférence en compagnie de Tetsuya Chiba (Ashita no Joe), retransmise en direct sur Nico Nico et consultable en replay à cette adresse. [Pour voir la vidéo, il faut être inscrit. Je vous rappelle la procédure] Je vous conseille de regarder la vidéo (de 2h40), ne serait-ce que pour le présentateur déguisé en Vegeta ou la présentatrice avec les oreilles de chat qui bougent et que vous pouvez acheter ici. Ou pour les documents d’archives projetés à l’écran et les précieuses informations partagées par les deux mangaka.

D’autres photos de l’inauguration sont également présentes ici, où l’on découvre qu’il y a aussi une statue de Maetel et une de Tetsurô qui attendent le train (quoi de plus normal à la sortie d’une gare ?). Catsuka a également relayé un montage photo.

Deux expos se tiennent jusqu’au 21 octobre : Rêve et aventure dans le monde du manga et un hommage à Jun Hatanaka disparu au début de l’été.

Le Musée est situé dans le bâtiment AruAruCity, à la sortie Nord de la station JR Kokura.

En mars au Musée du Manga à Kyôto

Déjà un an que le Japon a été meurtri par le Grand tremblement de terre du Tôhoku. Pour aider les sinistrés, le Musée International du Manga de Kyôto organisera le dimanche 11 mars prochain une rencontre de charité. Et pas n’importe laquelle : trois grands noms du manga culinaire, très disponibles et d’une grande gentillesse, seront réunis sur place : Yoshimi Kurata (que vous ne devez surtout pas manquer au Centre Pompidou la semaine prochaine), Shigeru Tsuchiyama (dont c’est l’anniversaire aujourd’hui !) et Big Joe. L’évènement s’intitulera « Kurata Yoshimi x Tsuchiyama Shigeru x Big Joe ~ <Shokumanga> no sekai » et se déroulera en deux temps. Il y aura la rencontre publique (200 places) de 13h à 15h (entrée 500 yens*), puis des dédicaces de 15h30 à 18h (entrée 500 yens*).

Vous en saurez bien évidemment plus sur ces auteurs incontournables dans le HS de Manga – 10 000 images (Gourmet manga : Le 9e art de la table) à paraître cet année aux éditions H.

* En plus du prix d’entrée au Musée, mais c’est pour la bonne cause !

* * * * *

D’autre part, vous connaissez certainement Magnitude 9 – Des images pour le Japon, l’ouvrage qui rassemble 250 illustrations d’artistes de bande dessinée mobilisés autour des événements du 11 mars 2011 via un site internet. Initié pas deux scénaristes français de bande dessinée Jean-David Morvan et Sylvain Runberg, le livre rencontre un vif succès en France depuis sa parution chez Café Salé (Ankama) en septembre dernier. Pour le commander, c’est ici.

Il connait désormais une édition nippone chez Mind Creators (Asahi Shimbun Shuppan), dans un tout nouveau format avec une soixantaine de dessins de Magnitude 9 et de nouvelles illustrations d’artistes japonais. L’ouvrage de 128 pages est rebaptisé pour l’occasion Magnitude Zéro – Des images pour le Japon et sera vendu à 2 200 yens. Une partie des bénéfices sera reversée à des associations caritatives qui œuvrent dans le nord du Japon.

Parallèlement, deux expositions seront organisées : une d’une quinzaine des planches amenée à se déplacer dans tout le Réseau Culturel français au Japon et une réunissant 120 travaux au Musée du Manga de Kyôto jusqu’au 6 mai

Informations complémentaires :

– 26 février – 15 mars : Institut franco-japonais du Kansai à Kyoto
– 21 mars – 10 avril : Institut franco-japonais du Kyushu
– 8 mai – 25 mai : Alliance française de Tokushima

Cliquer sur l'image pour télécharger l'affiche de l'exposition (en japonais)

Une rencontre est également prévue autour de l’événement le 3 mars de 14h à 16h au Musée International du Manga à Kyôto avec Shiriagari Kotobuki (Jacaranda) et Jean-David Morvan, en guise de coup d’envoi de l’exposition. [Toutes les infos pratiques sur le site du Musée.]

Note : L’expo itinérante est déjà passée par l’Alliance française de Sapporo entre le 24 janvier et le 18 février.

« Planète Manga » au Centre Pompidou jusqu’en mai 2012

Depuis aujourd’hui et jusqu’au 27 mai, le Centre Pompidou (Paris) met le manga à l’honneur avec Planète Manga. Au programme de cet évènement exceptionnel, ambitieux et inédit en France, la découverte des coulisses de la création manga, diverses rétrospectives du cinéma d’animation asiatique, des tables rondes, des ateliers, des projections de films ainsi qu’un salon de lecture composé de 2500 mangas, installé à la Bibliothèque publique d’information. En outre, un hommage sera rendu à Osamu Tezuka, pionnier de la bande dessinée asiatique à qui l’on doit entre autres Astro, le petit robot. L’événement a pour but de démocratiser la culture manga de sorte à ce que tout le monde, novices comme passionnés, y trouve son compte. Grands classiques, films inédits, documentaires, courts métrages… La programmation, aussi riche qu’éclectique, vous permettra de plonger dans cet univers contemporain et culturellement incontournable. L’entrée est libre et gratuite si vous avez entre 13 et 18 ans. Toute la partie relative à la bande dessinée se passe à l’espace Studio 13/16, au premier sous-sol du Centre. Les projections sont payantes, mais à des tarifs modérés (de 2 à 6 euros).

Pour connaitre la programmation complète, jour après jour, et visionner le PDF complet, cliquez ici !

* * * * * * * *

Pas moins de quatre auteurs japonais importants seront présents sur place pendant la manifestation !

Fumiyo Kôno :
Cette native de Hiroshima s’est fait connaître chez Kana en 2006 avec le touchant Pays des cerisiers, qui raconte le quotidien d’une petite fille dans un Japon en pleine reconstruction après les deux bombes atomiques. Depuis, plusieurs de ses œuvres sont parues en France, chez Kana (Pour Sanpei, Une longue route) et chez Glénat (Koko), même si son travail le plus conséquent, le triptyque Kono sekai no katasumi ni (2007-2009), réédité et adapté en drama l’an dernier, reste encore inédit chez nous. Sa dernière création en date, Hoshi no furusato, est une histoire courte parue en mai 2010 dans le n°10/2010 du bimensuel BE-LOVE (Kôdansha). Elle a également réalisé un essai fin 2010, Heibon Club, disponible partiellement en ligne.
Le Pays des cerisiers lui a par ailleurs permis de remporter le 9e Prix Culturel Osamu Tezuka ainsi que le 8e Japan Media Arts Festival. Hasard de calendrier, une exposition de son travail a débuté à Tôkyô aujourd’hui et se prolongera jusqu’au 20 mars.
Conférence le 04/03 à 18h salle Cinéma 1.

Keiko Takemiya et Moto Hagio :
Bien qu’aucune de leurs œuvres n’ait jamais été publiée en France, elles font partie des grands noms du shôjo, ayant toutes deux appartenu au fameux « Groupe de l’an 24 » (une génération de dessinatrices nées en 1949 ou juste un peu après), dont le travail dans les années 70 eu un énorme impact sur la production moderne pour filles. Elles sont également considérées comme les pionnières du shônen ai et du yaoi, grâce à des histoires d’amours interdites qu’elles ont signées dès les années 70. Leur œuvres phares sont certainement Terra e… pour Mme Takemiya et Thomas no shinzô pour Mme Hagio. Cliquez sur leur nom pour avoir plus d’infos sur ces deux grands auteurs.
Moto Hagio : Atelier manga le 19/02 de 14h à 18h au Studio 13/16, suivi d’une conférence à 19h, dans la Petite salle.
[L’évènement est même relayé au Japon…]
Keiko Takemiya : Conférence le 03/03 à 18h salle Cinéma 1.

Yoshimi Kurata :
Contrairement à ce que son prénom pourrait laisser penser au premier abord, il s’agit un homme. Inconnu en France, Yoshimi Kurata est l’un des principaux auteurs de mangas culinaires au Japon, avec qui j’ai eu l’occasion de discuter à plusieurs reprises dans le cadre de mes recherches sur le sujet. Toujours en cours, sa série phare (qui lui a valu le Prix Shôgakukan en 1999) a dépassé en 2011 les 60 tomes, répartis en trois arcs : Aji Ichimonme (1984-1999, 33 t.), Shin Aji Ichimonme (1999-2008, 21 t.) et Aji Ichimonme Dokuritsu hen (depuis 2008, 7 t. – le 8e est annoncé fin mars). M. Kurata vient avec le concours du Musée International du Manga de Kyôto afin d’animer une série de trois ateliers généralistes au Studio 13/16 :
Le 27/02/2012 de 14h à 18h : « Du quotidien à la fiction »
Le 29/02/2012 de 14h à 18h : [Attention ! Des risques de grèves sont évoqués en France ce jour-là !] « Construisez votre héros »
Le 01/03/2012 de 14h à 18h : « Créez votre planche de manga »

* * * * * * * *

D’autres évènements incontournables sont également à noter :

Le 15/02/2012 de 14h à 18h :
Les coulisses du manga / séquence scénario – Avec le scénariste Jean-David Morvan et le dessinateur Hiroyuki Ôshima.

Le 18/02/2012 de 14h à 18h :
Composition et analyse d’une double page – Avec Kaori Yoshikawa (qui vient de publier un guide chez Eyrolles), Xavier Hébert (collaborateur régulier de Manga – 10 000 images), Pierre Laurent Daures de l’association «Entre les cases».

A 16h :
Conférence d’Ilan Nguyên, lecteur à l’Université des Arts de Tokyo – L’évolution du cinéma japonais d’animation présente un certain nombre de croisements et de convergences, sémantiques comme stylistiques ou techniques, avec le registre connexe de la bande dessinée. Cet exposé portera essentiellement sur l’histoire et l’esthétique du film d’animation au Japon, de ses origines à l’ère des grands studios.

Le 20/02/2012 de 14h à 18h :
Anime and Manga Art Festival – Participez à la création d’une œuvre collective avec les artistes japonais Hiroyuki Takahashi (a priori, ce serait ce monsieur) et Jbstyle : apprenez à créer des personnages de manga et à développer votre propre style !

Le 02/03/2012 de 14h à 18h :
Vivez l’expérience de travail d’un assistant de mangaka. Avec les auteurs de bande dessinée Tsuyoshi Ogawa et Naoko Kubo.

Le 03/03/2012 de 14h à 18h :
Faites un manga reportage sur le Centre Pompidou. Avec les auteurs de bande dessinée Tsuyoshi Ogawa et Naoko Kubo.

Le 04/03/2012 de 14h à 18h :
Découvrez la création d’un manga pour filles. Avec les auteurs de bande dessinée Tsuyoshi Ogawa et Naoko Kubo.

Le 14/03/2012 de 14h à 18h :
À partir de votre quotidien, Vanyda vous invite à créer des histoires extraordinaires ou banalement ordinaires mais qui peuvent être touchantes, poétiques ou drôles…

Le 17/03/2012 de 14h à 18h :
Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur l’art de la composition d’une double page de manga et les notions de trames avec Xavier Hébert et Kaori Yoshikawa.


Expo « Manga Style » au Musée du Manga (Kyôto, Japon)

A partir d’aujourd’hui et pour une durée d’un mois, le Musée International du Manga de Kyôto met en avant trois artistes Nord-américains à travers une exposition consacrée à leur travail (« Manga Style – North America Exhibition« ) au 2e étage, galerie 4. Il s’agit de Takeshi Miyazawa et Felipe Smith, qui vivent tous deux au Japon, ainsi que Svetlana Chmakova, connue en France pour l’excellent Dramanga (2007 – malheureusement arrêté par Albin Michel à un tome de la fin) et le récent Nighschool (Le Lombard – 4 tomes, troisième à paraître en février). Plus de 90 travaux sont exposés sur place, dont une cinquantaine de planches en noir et blanc.

L’exposition sera appuyée par une conférence publique le samedi 14 janvier de 14h à 16h (salle de 50 places). Seront présents : Takeshi Miyazawa, Felipe Smith, Eijirô Shimada (rédacteur en chef du magazine Morning de Kôdansha) et Yukari Shiina (agent, traductrice et coordinatrice de Smith sur Peepo Choo).

* * *

Pour se rendre au musée :

Karasuma-Oike, Nakagyo-ku, Kyoto 604-0846 Japan

TEL: +81-75-254-7414 FAX: +81-75-254-7424

Heures d’ouverture : de 11h à 18h (entrée jusqu’à 17h30) – Fermé le mercredi

Site web