Bonus Animeland : L’actualité de Mari Yamazaki

Dans le numéro d’Animeland actuellement en kiosque, l’info du mois est consacrée à Mari Yamazaki (Thermae Romae) et à son actualité récente. Malheureusement, les impératifs du bouclage ont fait que je n’avais pas en ma possession toutes les infos relatives à ses projets nippons de l’été. Ainsi, sont sortis vendredi dernier (10 août) au Japon pas moins de 4 de ses mangas chez Kôdansha. Si j’avais bien annoncé le second et dernier tome d’Arabia neko no Gorumu, il était accompagné de Sweet Home Chicago 1 et de la réédition en deux volumes de Rumi to Maya to sono shūhen.


Sweet Home Chicago 1 © Mari Yamazaki
Kôdansha 2012

Mais ça ne s’arrête pas là ! La mangaka a aussi signé la couverture du bimensuel Kiss n°16/2012 sorti le même jour chez Kôdansha. On y retrouve un chapitre spécial de 7 pages de Sweet Home Chicago ainsi qu’un essai intitulé Môretsu ! Italia kazoku. En prime, Mari Yamazaki sera en dédicaces à la librairie Junkudô d’Ikebukuro le dimanche 26 août à partir de 15 heures.


Kiss n°16/2012 © Mari Yamazaki
Kôdansha 2012

Et vous croyez que c’est tout ? Que nenni ! Le 25 septembre sont d’ores et déjà prévus, toujours au Japon, le tome 5 de Thermae Romae (Enterbrain) et le 1er de Giacomo Foscari (Shûeisha). De plus, elle a signé le design d’un t-shirt proposé tout l’été dans le cadre d’une série d’évènements musicaux dans 4 grandes villes du Japon : le Jônetsu tairiku SPECIAL LIVE SUMMER TIME BONANZA’12. Un t-shirt disponible en trois couleurs.

On continue avec la publicité ci-dessous, datée de juin, qui nous apprend également que Thermae Romae a été imprimé à 8 millions d’exemplaires en 4 tomes et que le film a engrangé plus de 5 milliards de yens (chiffres au 15 juin) – et près de 6 milliards de yens à l’heure actuelle. Il se place d’ailleurs premier au classement des films nippons sortis dans l’archipel au premier semestre.

Et puisqu’on parle du film, il sera projeté lors du prochain Toronto International Film Festival entre le 6 et le 16 septembre prochain. La bande annonce, en VOSTA, est disponible ici.

Enfin, parce qu’il est temps de conclure, sachez que Mari Yamazaki s’est vue consacrer un reportage de 25 minutes par la chaine TBS, diffusé le 8 juillet dernier. Après une scène de bain avec la mangaka en ouverture, le reportage passe par le salon du livre de Paris où les journalistes ont interviewé ma charmante collègue de Japan Lifestyle Carla Cino ainsi que Koiwai du site Manga-News. Tous deux en VF sous-titrée japonais. On y voit également son bureau, son mari, son fils (fan de mangas), et j’en passe… (Voir la vidéo)

Site officiel consacré à la série : http://thermaeromae.com

* * * * *

En France, le tome 4 de Thermae Romae est prévu le 3 octobre tandis que le suivant est enregistré sur Amazon en date du 2 janvier 2013 (à confirmer). Ce qui me fait penser que je n’ai pas encore eu le temps de lire le volume 3…

* * * * *

L’info en + : Le Festival international du Film de Toronto proposera de très nombreux films variés, dont certains avec des stars du petit écran (Kiefer Sutherland, Hugh Laurie) ou des films d’animations (Le Monde de Némo 3D, Ernest et Célestine…). On pourra entre autre y voir Kubô no kuni (Le pays de l’espoir), un film de Sion Sono sur le drame du 11 mars. Le programme détaillé sera communiqué le 21 août.

Topo Top Chrono : Mars et Avril 2012

Voici la liste des lectures qui m’ont le plus marqué ces deux derniers mois. Une pêche globalement bonne avec une palette de très bons titres. Retrouvez par ailleurs ma chronique de Sara et des contes perdus sur le blog de mon camarade du Comptoir de la BD.

8/10
Heartbroken Chocolatier 4 (Setona Mizushiro / Kazé Manga)

7,5/10
Le berceau des esprits 3 (Kei Sambe / Ki-oon)
Les vacances de Jésus & Bouddha 3 (Hikaru Nakamura / Kurokawa)
Pineapple ARMY (Naoki Urasawa & Kazuya Kûdo / Glénat)
Thermae Romae 2 (Mari Yamazaki / Sakka)
Wolfsmund 1 (Mitsuhisa Kuji / Ki-oon)

7/10
Chi, une vie de chat 7 (Konami Kanata / Glénat)
Front Mission Dog Life & Dog Style 1 (Yasuo Ôtagaki & C.H.Line / Ki-oon)
Sara et les contes perdus 1 & 2 (Jenny / Delcourt)
Seven Shakespeares 1 (Harold Sakuishi / Kazé Manga)

6,5/10
Coq de combat 20 (Akio Tanaka / Delcourt)

6/10
A SCENE (Tomo Taketomi / Kana)
Arata 10 (Yuu Watase / Kurokawa)
Dr. Chanbelee (Masakazu Katsura / Tonkam)
Ethnicity 01 1 (Nobuaki Tadano / Doki-doki)
Mitsuko Attitude 1 (Mamoru Kurihara/ Delcourt)
The Arms Peddler 2 (Night Owl & Kyôichi Nanatsuki / Ki-oon)
Wingman 1 (Masakazu Katsura / Tonkam)

5,5/10
L’Affaire Sugaya (Hiroshi Takano & Kenichi Tachibana, d’après une histoire vraie / Delcourt)
Welcome to Hotel Williams Child Bird 1 (Yukako Kabei & Rihito Takarai / Ototo)

5/10
Samidare 1 (Satoshi Mizukami / Ototo)

Si vous en avez lu certains, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Topo Top Chrono : Février 2012

Ayant pas mal de travail en ce moment, je n’ai pas pu compléter comme je l’espérais la semaine spéciale Shûkan Shônen Sunday. Les deux billets qu’il me reste à écrire seront donc publiés ultérieurement. Pour aujourd’hui, je vais faire bref avec la liste des lectures qui m’ont le plus marqué en février dernier. Je vous invite également à lire ma chronique du tome 1 de Tigre, dans le billet des « Chroni’cœurs » du blog du Comptoir de la BD.

8,5/10
Les enfants de la mer 1 (Daisuké Igarashi / Sarbacane)

7,5/10
Happy 10 (Naoki Urasawa / Panini)
Thermae Romae 1
(Mari Yamazaki / Casterman)

6,5/10
The Arms Peddler 1
(Night Owl & Kyôichi Nanatsuki / Ki-oon)

6/10
Blue 1 (Kozue Chiba / Kazé Manga)
PeaceMaker 3 (Ryouji Minagawa / Glénat)
Crash! 2
(Yuka Fujiwara/ Tonkam)

5,5/10
Happy marriage ?! 1
(Maki Enjôji / Kazé Manga)
Crash! 3
(Yuka Fujiwara/ Tonkam)

4/10
Crash! 1 (Yuka Fujiwara/ Tonkam)

A demain pour un nouveau billet plus étoffé !

Thermae Romae (Mari Yamazaki) (2)

Puisque j’ai donné mon avis sur les deux premiers épisodes de la série animée, et dans la mesure où celle-ci est courte, je me suis dit que je pourrais poursuivre dans la foulée…

Épisodes 3 & 4 (diffusion Jp du 18/01) : Ces deux épisodes m’ont laissé la même impression répétitive que la première fois dans leur structure narrative (1 an après l’épisode précédent – Lucius, confronté à un problème auquel il cherche une solution – bain – voyage dans le futur – observation du Japon contemporain – retour dans le passé – application de ce qu’il a appris) et c’est quand même très flagrant. Les épisodes sont trop courts et ça ne joue pas en faveur de la série. Heureusement, la seconde moitié de l’épisode 3 est très drôle et l’épisode 4 étoffe un peu la gamme de personnages qui apparaissent. Mais l’ensemble reste vraiment inégal. Je trouve ça dommage. Par contre, je suis toujours aussi fan des morceaux de musique classique vraiment forts à propos… (Aaaah la Grande sarabande de Haendel, La chevauchée des Walkyries ou Peer Gynt !!) Ça, ça me fait vraiment rire !

Épisode 5, le dernier (20 minutes, diffusion Jp du 25/01) : Alors qu’on pouvait espérer un épisode en deux parties plus ambitieux, celui-ci se contente d’allonger la durée du séjour de Lucius au Japon, mais délaye en multipliant les gags de stupeur devant la nourriture japonaise, façon séries culinaires. Bof !

Au final, ma déception est probablement proportionnelle à mes attentes. Thermae Romae (en dessin animé) est une série qui fonctionne exclusivement sur le non-sens, l’humour absurde, les running gags et le comique de situation. Trahie par son budget riquiqui (série courte, musique libre de droits, animation minimaliste, physiques de personnages secondaires grossiers mais assumés…), elle tente de se rattraper aux branches comme elle le peu, pour le meilleur comme pour le pire et peine à convaincre. Le manga n’aura donc aucun mal à faire mieux. Plus qu’un mois et demi d’attente.

Pour voir légalement ces épisodes avec des sous-titres français et leur laisser leur chance malgré mon avis mitigé, c’est sur Wakanim que ça se passe !

Et si vous avez envie d’en savoir plus sur la sexualité au temps des Romains, je vous invite à lire l’intéressante interview de l’historien Thierry Eloi (co-auteur du livre L’érotisme masculin dans la Rome Antique) sur Rue89.

* * *

L’info en + : Au Japon, les Blu-Ray et les DVD sortiront le 20/04/2012, tandis qu’un CD est prévu le 08/02/2012. Il s’agit d’un CD 2 titres (version longue et TV Edit) du générique de fin interprété par le groupe Chatmonchy, dont l’actualité sera particulièrement chargée en février :
– 01/02 : CD Single Mangetsu ni hoero
– 08/02 : CD Single Thermae Romae
– 15/02 : Album Best-Of Chatmonchy Best ~ 2005-2011 ~

Thermae Romae (Mari Yamazaki) (1)

L’une des séries de l’année 2012 devrait être, incontestablement, Thermae Romae. Au Japon, le manga ne tardera pas à dépasser les 5 millions d’exemplaires vendus en 4 tomes (si ce n’est déjà fait… Mais avec les éditeurs, il est toujours difficile de savoir s’ils communiquent en tirages ou en ventes !), connaître un cinquième opus dans l’année, ainsi qu’une courte série animée ce mois-ci et un film live le 28 avril . Ouf !

Le pitch :

Lucius Modestus, un architecte romain de l’Antiquité boudé par la profession décide d’aller se détendre aux thermes. Alors qu’il s’immerge dans l’eau, il se retrouve aussitôt transporté dans le temps et l’espace, atterrissant dans un bain public du Japon contemporain. Ces étranges voyages lui permettent de s’inspirer des inventions japonaises et des techniques modernes pour briller à Rome et s’attirer les faveurs de l’empereur Hadrien…

Un extrait des deux premiers tomes est disponible sur Amazon Japan : Tomes 1 & 2.

Pour avoir eu les premiers tomes dans les mains, je peux dire que c’est vraiment très drôle (même si, comme souvent avec ce genre de concept, certains gags tournent vite en rond) et que la série ne vole ni sa popularité, ni les prix qu’elle a reçus au Japon (Manga Taishô et Prix Culturel Osamu Tezuka en 2010).

En France, les deux premiers volumes sortiront chez Sakka (Casterman) le 14 mars, pour le Salon du livre de Paris où Mari Yamazaki, l’auteur, sera présente. Le 3ème tome est quant à lui prévu le 27 juin, pour Japan Expo.

La série animée, qui ne fera que trois épisodes de 26 minutes, a débuté hier soir sur la chaîne Fuji TV. L’éditeur français Wakanim.TV propose légalement et gratuitement de voir les épisodes en VOSTF vingt-quatre heures à peine après leur diffusion nipponne.

Avis sur le premier épisode de l’animé :

Première surprise, il n’y a pas un épisode de 26 minutes, mais deux de 10. Ce qui signifie que la série comptera six épisodes en tout. L’histoire est assez fidèle au manga, mais je trouve que la sauce à du mal à prendre ici. J’y vois deux raisons majeures : l’animation flash est minimaliste, vraiment, et les deux épisodes ont un schéma narratif quasi-similaire. Ça reste sympa, drôle sans être hilarant, mais je m’attendais à mieux. Y a des bonnes trouvailles, mais je vous déconseille de lire les résumés fournis par l’éditeur car ils en dévoilent bien trop à mon goût. Un bon point pour la bande son : bonne idée d’utiliser des morceaux de musique classique pour diminuer les coûts, d’autant que les choix collent bien aux situations mises en scène. Bref, un début sympatoche qui ne casse pas trois pattes à un canard et je ne pense pas trop me tromper en disant que le manga sera de meilleure qualité. Plus que deux mois à attendre !

Mais si vous souhaitez malgré tout vous mettre dans le bain (car comme le dit Wakanim : « Tous les bains mènent à Rome ! »), c’est par là ! (Épisode 1Épisode 2)

* * *

L’info en plus : Au Japon, l’actualité de Mari Yamazaki (blog en japonais) est particulièrement chargée ! Le numéro de février du magazine Comic Beam (qui publie la série) vient de sortir aujourd’hui et c’est Termae Romae qui est en couverture.

© Mari Yamazaki / Enterbrain 2012

Et ce n’est pas tout ! On retrouve également la mangaka dans les numéros de cette semaine des magazines généralistes anan et Hanako (n° spécial sources thermales). Enfin, on apprend tout juste qu’un pendentif en argent à la forme originale et singulière (un phallus, quoi !) présent dans la série va être commercialisé en mars pour la coquette somme de 24 800 yens (soit environ 250 euros, sans les frais de port et les taxes éventuelles). Voir la bête.

Mais comme si ça ne suffisait pas, Mme Yamazaki a débuté, Tatte iru mono ha Ryôko demo tsukae !, un essai-manga gratuit en ligne pour le compte du mensuel CREA. Découvrez le tout premier chapitre de huit pages (en japonais) ici !

© Mari Yamazaki / Bungei Shunjû 2012