Masayuki Kusumi fait son show !

Masayuki Kusumi, scénariste du Gourmet Solitaire et du Promeneur, tous deux dessinés par Jirô Taniguchi et publiés par Casterman en France, multiplie actuellement les apparitions publiques lors de conférences et séances de dédicaces.

Ainsi, il était présent le 13 novembre dernier dans la ville de Tottori pour une conférence en marge d’une exposition consacrée à Jirô Taniguchi, justement, natif de la région. L’évènement d’une heure trente, consacré au Gourmet Solitaire, a été filmé et est disponible gratuitement sur le site internet Ustream (en japonais sans sous-titres mais avec des pubs françaises… la magie du net !).

Le 22 janvier, il était au Kichijôji Culture Center pour parler d’un essai paru fin décembre (Hiru no sento saké) qui traite du plaisir procuré par un verre d’alccol (saké, bière…) après un bon bain chaud. L’auteur, consciencieux, a ainsi expérimenté dix bains publics pour étayer son propos. (Évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération… vous connaissez le refrain !)

Hiru no sento saké © Masayuki Kusumi et Haruki Izumi (illustrations) / Kanzen

Enfin, il participera ce mois-ci à deux talk-show autour de Hana no zubora meshi, son dernier manga culinaire en date (tome 2 prévu en mars), dans deux cadres assez différents. Le premier aura lieu le 3 février au Yoru no hirune (un café qui fait également librairie d’occasion et qui est ouvert de 18h30 à 02h du matin tous les jours sauf le mardi) et s’intitulera Kodoku no zobura meshi, shokuchûshokubutsu ni kakomarete. Le concept étant de parler de nourriture avec Kusumi et de botanique avec madame Misaki Kiya, entourés de plantes carnivores. Tandis que le second est programmé pour le 11 février sous le nom de Hana no zubora meshi – Bishoku night au Tôkyô Culture Culture. Précisons que dans les deux cas les entrées sont payantes. Pour les horaires et les coordonnées, les informations figurent sur Comic Natalie dans les liens insérés dans le texte.


Elegance Eve n°02/2012 (Akita Shoten) avec Hana no zubora meshi en couverture

Ne manquez évidemment pas Masayuki Kusumi à la fin des épisodes du drama du Gourmet Solitaire, chaque mercredi soir sur Tôkyô TV à 00h43 tapante ! (16h43, heure française) Aujourd’hui est diffusé l’épisode 5 sur 12.

Lire, écouter, voir… (1) [Màj du 29/01]

Un rapide petit billet pour signaler deux émissions à ne pas louper, une à la radio et une à la télévision, dans deux genres un peu différents.

Tout d’abord, l’émission On va déguster de France Inter diffusée dimanche dernier et réécoutable ici. On y parle de Gastronomie et de bulles, avec comme invités de la semaine Étienne Davodeau (auteur de l’excellent Les Ignorants) et Guillaume Long (papa du – je ne l’ai pas encore lu mais ça ne saurait tarder – A boire et à manger). Précipitez-vous, le podcast n’est disponible en ligne que pour une durée très limitée, jusqu’au 17/10… 2014 ! On y sent un Guillaume Long assez à l’aise, plus qu’Étienne Davodeau qui semble avoir besoin d’un peu de temps pour se laisser aller à la confidence. Du coup, on regrette un peu que l’émission n’ait pas duré plus longtemps pour nous permettre d’en apprendre un peu plus sur ses méthodes de travail. Et il est même vaguement question de manga entre les deux…

* * *

Seconde émission, à voir ce soir sur arte, Sex in the comics – La BD érotique, un documentaire de 53 minutes signé Joëlle Oosterlinck. Il y sera bien sûr question de manga avec une interview de Suehiro Maruo (Vampyre, La chenille, L’île Panorama, L’art du bain japonais…). Présentation :

De Manara et Crumb à Zep et Aude Picault (Comtesse), une promenade coquine et inspirée à travers quarante ans de fantasmes en bulles.

La BD érotique a désormais quitté l’enfer des bibliothèques pour devenir un genre à part entière, dont s’emparent des auteurs toujours plus nombreux et créatifs. De l’enfance de l’art à son âge adulte, ce documentaire léger comme une bulle nous convie à découvrir quarante ans de planches érotiques. Au-delà de l’imaginaire, des fantasmes et de l’esthétique de leurs auteurs, elles racontent aussi les rapports de la société avec le sexe et l’interdit, le montrable et l’inavouable, la censure, la liberté. Celle qui nous guide dans ce voyage dessiné dans le temps et autour du monde est charmante, rigolote et court vêtue. Mais attention ! Miss Molly Crabapple n’est pas du genre à se déguiser en infirmière. Pratiquant elle-même le genre avec humour et crudité, elle promène sa petite silhouette et ses commentaires mutins dans les dessins de ses grands aînés (Robert Manara, Robert Crumb, mais aussi le Japonais Suehiro Maruo, dont elle prise particulièrement le mélange d’horreur et de sexe), comme de ses contemporains – parmi lesquels le Suisse Zep (Happy sex) ou la Française Aude Picault (Comtesse).

Ce soir à 22h30,
Rediffusions :
03/02/2012 à 03h10
08/02/2012 à 01h05

[EDIT : L’émission de 52 minutes est visible en ligne sur le site Arte+7 pendant une semaine.]

Revue de presse (2) : Otona Fami (Jp) n°3/2012

Vendredi 20 janvier est sorti au Japon le troisième numéro de l’année du mensuel Otona Fami (Enterbrain) avec un dossier de sept pages consacré au manga culinaire et intitulé Shomi ha gourmet manga 35 sen.

© Enterbrain 2012

Il s’agit d’une sélection de 35 titres publiés actuellement de manière régulière et de quelques mangas terminés (comme Petite Forêt, disponible en français chez Casterman). Les œuvres de Masayuki Kusumi (Le Gourmet Solitaire, Hana no zubora meshi…) et de Shigeru Tsuchiyama (Gokushoku King, Baku meshi! …) sont particulièrement bien mises en valeur en début et en fin de dossier. Chacun des 35 titres est accompagné d’une fiche technique, d’un résumé, d’une couverture, d’une planche intérieure et parfois d’une liste des meilleurs chapitres. On constate que les shôjo sont assez peu représentés dans l’ensemble (surtout comparé aux seinen) et il est très étonnant de voir que Oi shimbo, fort de ses 107 tomes (108 fin février), est absent de la sélection.

Et malgré mes nombreuses recherches sur le manga culinaire depuis des années, le magazine arrive encore à me faire découvrir des titres que je ne connaissais pas ! -_-

Source : Comic Natalie. Merci également à Loïc pour les compléments d’information.

* * *

L’info en + : Ce n°41 s’attarde également sur les adaptations de mangas au cinéma (Afro Tanaka, Arakawa Under the bridge (de l’auteur des Vacances de Jésus et Bouddha) et Thermae Romae).