Topo Top Chrono : Mars et Avril 2012

Voici la liste des lectures qui m’ont le plus marqué ces deux derniers mois. Une pêche globalement bonne avec une palette de très bons titres. Retrouvez par ailleurs ma chronique de Sara et des contes perdus sur le blog de mon camarade du Comptoir de la BD.

8/10
Heartbroken Chocolatier 4 (Setona Mizushiro / Kazé Manga)

7,5/10
Le berceau des esprits 3 (Kei Sambe / Ki-oon)
Les vacances de Jésus & Bouddha 3 (Hikaru Nakamura / Kurokawa)
Pineapple ARMY (Naoki Urasawa & Kazuya Kûdo / Glénat)
Thermae Romae 2 (Mari Yamazaki / Sakka)
Wolfsmund 1 (Mitsuhisa Kuji / Ki-oon)

7/10
Chi, une vie de chat 7 (Konami Kanata / Glénat)
Front Mission Dog Life & Dog Style 1 (Yasuo Ôtagaki & C.H.Line / Ki-oon)
Sara et les contes perdus 1 & 2 (Jenny / Delcourt)
Seven Shakespeares 1 (Harold Sakuishi / Kazé Manga)

6,5/10
Coq de combat 20 (Akio Tanaka / Delcourt)

6/10
A SCENE (Tomo Taketomi / Kana)
Arata 10 (Yuu Watase / Kurokawa)
Dr. Chanbelee (Masakazu Katsura / Tonkam)
Ethnicity 01 1 (Nobuaki Tadano / Doki-doki)
Mitsuko Attitude 1 (Mamoru Kurihara/ Delcourt)
The Arms Peddler 2 (Night Owl & Kyôichi Nanatsuki / Ki-oon)
Wingman 1 (Masakazu Katsura / Tonkam)

5,5/10
L’Affaire Sugaya (Hiroshi Takano & Kenichi Tachibana, d’après une histoire vraie / Delcourt)
Welcome to Hotel Williams Child Bird 1 (Yukako Kabei & Rihito Takarai / Ototo)

5/10
Samidare 1 (Satoshi Mizukami / Ototo)

Si vous en avez lu certains, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Topo Top Chrono : Décembre 2011

Voici la liste des lectures manga qui m’ont le plus marqué en décembre dernier :

Happy ! 2 (Naoki Urasawa / Panini) : 8/10

Happy ! 3 (Naoki Urasawa / Panini) : 7/10

Happy ! 4 (Naoki Urasawa / Panini) : 7/10

Happy ! 5 (Naoki Urasawa / Panini) : 7/10

Hakaiju 1 (Shingo Honda / Tonkam) : 7/10

Happy ! 6 (Naoki Urasawa / Panini) : 6/10

Le berceau des esprits 2 (Kei Sanbe / Ki-oon) : 5/10

Happy ! 1 (Naoki Urasawa / Panini) : 4/10

Après un début relativement classique et un peu « WTF », Naoki Urasawa réussit très vite à prendre ses marques avec Happy! et à rendre la série (et surtout ses personnages) intéressante. Le trahissent malgré tout quelques mécanismes narratifs un peu voyant (même si on a perdu le côté très scolaire et « automatique » du tome 1 – et qu’on retrouve dans les séries ultérieures de l’auteur) et un côté un peu répétitif. Une agréable petite série, pas prétentieuse, drôle et passionnante.