Serial Teacher

Les habitués du site web des éditions Kana ont pu s’en rendre compte il y a déjà deux semaines, mais l’info est désormais officielle : Assassination Classroom (Ansatsu Kyôshitsu), l’un des mangas pour adolescents les plus attendus et convoité du moment (du moins, chez les éditeurs français et les votants de l’Anime Grand Prix d’Animeland qui lui ont permis de se hisser à la seconde place de la catégorie Meilleur Espoir 2013), débarquera chez l’éditeur Belge au mois d’octobre avec la sortie simultanée des tomes 1 et 2.

Le pitch (comme les couvertures !) est original et amusant (résumé Animeland.com) :

Tous les jours, les élèves doivent assassiner leur prof, un drôle d’alien en forme de poulpe. Cette créature leur a promis de détruire la Terre d’ici la fin de l’année scolaire. A moins que, d’ici là, ils arrivent à le tuer ! Sûr de lui, il a même décidé de leur enseigner la meilleure façon d’y parvenir…

Ce manga est signé Yûsei Matsui, l’auteur de Neuro, le mange-mystère qui vient de s’achever chez Glénat en avril avec la sortie de son 23e opus. Les fans de l’auteur n’auront donc pas longtemps à attendre avant de lire sa nouvelle création.

Assassination Classroom Pub 2012 blogAffiche publicitaire devant l’entrée de l’Iwanami Hall à Tôkyô pour la sortie du tome 1 l’automne dernier.
D’autres lui ont succédé depuis.
(Photo personnelle)

La série n’a même pas un an d’existence au Japon où le 4e tome est disponible depuis seulement 10 jours. A cette occasion, les 4 couvertures (minimalistes) ont donné lieu à l’édition exclusive de 4 coques originales pour iPhone 4 et 4S vendues 1890 yens l’unité (environ 16 euros).

Ansatsu Kyôshitsu, volumes 1 à 4
(De gauche à droite)
© Yûsei Matsui / Shûeisha, Inc. 2013

Pour les amateurs d’avatars rigolos, il faut toutefois remonter un peu plus loin pour avoir une info intéressante. En effet, le Weekly Shônen Jump, qui publie la série, a offert à ses lecteurs, dans son numéro 21 daté du 22/04, une planche de stickers des héros du Jump customisés avec Koro-sensei (le professeur extraterrestre, donc). On retrouve ainsi dans cette collection « Jump Allstars feat Koro-sensei seal », Luffy (One Piece), Naruto ou encore Ichigo (Bleach).

                       

© Shûeisha, Inc. 2013

Il y a aussi les héros de Kuroko’s Basket, Toriko, Sket Dance, Beelzebub, Nisekoi, Haikyû!!, Medaka Box, Kochi Kame et Assassination Classroom normal. Mais quel est votre préféré, amis lecteurs ?

Shaman King Flowers 3 au Japon

Hier est sorti au Japon le 3e tome de Shaman King Flowers, la suite du manga phare de Hiroyuki Takei publié chez Kana il y a quelques années.

Shaman King Flowers © Hiroyuki Takei / Shûeisha Inc. 2013

Cette parution se cale sur la sortie du nouveau numéro du Jump Kai, qui prépublie la série (aux côtés de Prophecy de Tetsuya Tsutsui ou H-E – The Hunt of Energy de Boichi) que l’on retrouve en couverture.

Jump Kai 06/2013 © Hiroyuki Takei / Shûeisha Inc. 2013

Ce numéro propose par ailleurs en cadeau une couverture alternative de ce troisième volume que, personnellement, j’aime beaucoup. (D’ailleurs, si la série venait à sortir en France – ce dont je ne doute pas vraiment… – je n’aurais rien contre le fait que ce soit la maquette régulière des jaquettes…)

Shaman King Flowers © Hiroyuki Takei / Shûeisha Inc. 2013

Petite publicité au passage :

Et pour marquer le coup, Nico Nico propose ce week-end un marathon Shaman King en diffusant les 64 épisodes de la série télé produite en 2001-2002 en trois jours.
11/05 : épisodes 1 à 21 dès 16h (locale)
12/05 : épisodes 22 à 43 dès 16h (locale)
13/05 : épisodes 44 à 64 dès 18h (locale)

Enfin, Comic Natalie, qui a proposé toutes ces jolies images et la news originelle, indique également que Jun’ya Inoue (Otogi Matsuri, Btooom!) débutera le mois prochain une nouvelle série dans le Jump Kai intitulée La Vie en doll.

Takehiko Inoue : mise en bouche préliminaire

Dans quelques jours débutera la nouvelle édition du Salon du Livre de Paris où seront présents plusieurs mangaka prestigieux, dont le talentueux Takehiko Inoue (Slam Dunk, Vagabond, Real). J’en profite pour revenir un peu sur l’actualité qui a été la sienne ces 8 derniers mois, aussi bien au Japon qu’en France.

En effet, 2012 a été marqué par le retour de Vagabond dans l’hebdomadaire Morning ainsi que par la sortie en octobre du 34e tome après deux ans et demi d’attente.

 

(Vous noterez au passage que la série a changé de logo…)

Pour marquer le coup, il y a même eu une campagne d’affichage publicitaire, comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par mes soins sur un des quais de la ligne Yamanote à Tôkyô cet automne.

Vagabond affiche

La version française a suivi très rapidement, puisque Tonkam a proposé ce 34e opus à peine un mois et demi après (mais sans changement de logo).

 

L’éditeur en a profité pour rééditer plusieurs volumes épuisés en y intégrant temporairement (pour ce seul tirage, donc) les pages couleurs proposées en prépublication. Sont ainsi concernés (et destinés à devenir de futur objets collectors) les tomes 5, 7, 13 et 15 à 21. Du reste, à l’occasion de la venue de l’auteur en France, Tonkam sort demain une édition limitée découverte des deux premiers volumes qui seront regroupés en un seul de 480 pages, un tout petit peu plus grand avec une (magnifique) couverture rigide, pour 15,50 € (au lieu de 18,70€ les deux séparés).

En parallèle, Kazé Manga va éditer en France Pepita, un carnet de croquis paru au Japon fin 2011 qui regroupe des dessins réalisés quand le mangaka s’est rendu à Barcelone pendant la pause de Vagabond. Il a notamment cherché à suivre les traces de l’architecte et sculpteur espagnol Antonio Gaudí. Initialement prévu demain, l’ouvrage a été repoussé au 24 avril, mais sera disponible en avant-première au Salon du Livre sur le stand du groupe… Delcourt. Notez également que ce livre d’une centaine de pages sera accompagné de plusieurs ex-libris, mais aussi d’un DVD d’une heure. Vendu à 29,99€, ce bel objet original n’a été édité qu’à 2000 exemplaires et ne sera pas réimprimé.

Mais Takehiko Inoue n’est pas venu en Europe que pour Pepita et le Salon du Livre ! Entre les deux, il s’est rendu à Londres fin-août / début septembre pour assister aux Jeux Paralympiques qui ont eu lieu du 29/08 au 09/09. Il a d’ailleurs commenté quotidiennement les matchs de Basket en fauteuil de l’équipe japonaise contre le Canada (le 30/08), la Pologne (le 31/08), l’Allemagne (le 01/09), la Colombie (le 02/09), l’Angleterre (le 03/09) et l’Italie (le 05/09). Tout cela s’est fait en marge de la sortie du 12e tome de Real au Japon (le 11e est sorti chez Kana en août dernier et le prochain n’est pas encore annoncé) qui a été accompagné de la mise en place d’un site dédié (où on apprend que le manga a été imprimé à 14 million d’exemplaires), d’un Perfect book de 80 pages offert en librairies (preview ici), et d’une grande campagne de publicité pour une boisson énergisante.

Pub Real X Weider 2012

C’est l’acteur Ken’Ichi Matsuyama, spécialisé dans les adaptations de mangas sur grand écran (Nana, Death Note, Kaiji, Kamui Gaiden, Detroit Metal City, Gantz, Un drôle de père…), qui plonge au milieu des bulles. Un clip a été réalisé en deux versions, de 15 et 33 secondes, et un making-of est visible là.

Version 15 secondes

Version 33 secondes

Enfin, quelques infos en vrac :
– Une interview de monsieur Inoue a été publiée dans le magazine nippon Bijutsu techô (n°2/2013).
– Le volume 35 de Vagabond sort au Japon le 23/04. Aucune date n’est indiquée sur le planning de Tonkam, pourtant plein jusqu’à cet été.
Un jeu vidéo de Slam Dunk sur mobile, Slam Dunk ~ Mezase !! Saikyô team ! ~, a vu le jour le 12 février dernier.

Et pour ceux qui se rendront au Salon du Livre, le planning du mangaka :

Vendredi 22 mars 2013

18h-20h : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause.

Samedi 23 mars 2013

14h30-16h30 : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause

17h15-18h15 : conférence publique sur la grande scène de l’espace manga

 
Couvertures de Morning n°25 et 30 de 2012

 
Couvertures de Morning n°39 et 47 de 2012

   
Couvertures de Morning n°4-5 et 12 de 2013

Ouverture du Musée du Manga de Kyûshû

C’est aujourd’hui que s’est ouvert sur l’île de Kyûshû, dans la ville de Kitakyûshû (préfecture de Fukuoka), patrie d’origine d’auteurs comme Tsukasa Hôjô (City Hunter), un nouveau Musée du Manga : le Kitakyûshû Manga Museum. Dans un espace moderne et design de 2 300 mètres carrés (voir photos), vous pourrez retrouver des expositions et près de 50 000 ouvrages à lire. Leiji Matsumoto (Galaxy Express 999) était présent ce matin (heure japonaise) pour l’inauguration du Musée, posant volontiers à côté de deux Maetel d’un jour et d’une statue taille réel de son personnage le plus emblématique : Albator / Harlock. Ce soir (toujours à l’heure japonaise), il a donné une conférence en compagnie de Tetsuya Chiba (Ashita no Joe), retransmise en direct sur Nico Nico et consultable en replay à cette adresse. [Pour voir la vidéo, il faut être inscrit. Je vous rappelle la procédure] Je vous conseille de regarder la vidéo (de 2h40), ne serait-ce que pour le présentateur déguisé en Vegeta ou la présentatrice avec les oreilles de chat qui bougent et que vous pouvez acheter ici. Ou pour les documents d’archives projetés à l’écran et les précieuses informations partagées par les deux mangaka.

D’autres photos de l’inauguration sont également présentes ici, où l’on découvre qu’il y a aussi une statue de Maetel et une de Tetsurô qui attendent le train (quoi de plus normal à la sortie d’une gare ?). Catsuka a également relayé un montage photo.

Deux expos se tiennent jusqu’au 21 octobre : Rêve et aventure dans le monde du manga et un hommage à Jun Hatanaka disparu au début de l’été.

Le Musée est situé dans le bâtiment AruAruCity, à la sortie Nord de la station JR Kokura.

Lire, écouter, voir… (5) : Spécial éditeurs

Plusieurs interviews d’éditeurs français de mangas ont été diffusées sur le net ces derniers mois. Globalement, je suis assez mitigé, parce qu’il y a toujours une grosse partie de redite, parfois un peu de langue de bois, et je ne suis pas toujours d’accord lorsqu’il s’agit d’analyser le marché. Du coup, quasiment pour chaque texte ou vidéo, il n’y en a que la moitié de réellement intéressant. Malgré tout, ça reste instructif et je ne peux que vous conseiller de vous pencher dessus si vous vous intéressez à l’aspect éditorial du manga.

Tout d’abord, Paoru s’est entretenu sur son blog avec Kazé Manga, IMHO et Doki Doki. Puis, il y a eu une longue interview de Dominique Veret sur Bodoi en deux parties (débutfin). Enfin, l’émission Full Manga, réalisée en partenariat entre Animeland et KZTV, a interrogé sept éditeurs pour faire leur bilan de l’année 2011. Celui-ci a été découpé en six questions :
L’année 2011 était-elle une bonne année pour le manga en France ? Réponses
En 2011, il y avait encore 150 sorties de manga par mois, qu’en sera-t-il en 2012 ? Réponses
Quelle a été votre meilleure vente en 2011 ? Réponses
Certains titres vous ont-il déçu en 2011 ? Réponses
Quel est le mois le plus important pour le lancement d’un nouveau manga ? Réponses
Pensez-vous que l’édition de manga numérique sera la tendance de 2012 ? Réponses

En bonus, un documentaire relayé par Animeland consacré à Tokyo Magnitude 8.0 vu par un scientifique.