Serial Teacher

Les habitués du site web des éditions Kana ont pu s’en rendre compte il y a déjà deux semaines, mais l’info est désormais officielle : Assassination Classroom (Ansatsu Kyôshitsu), l’un des mangas pour adolescents les plus attendus et convoité du moment (du moins, chez les éditeurs français et les votants de l’Anime Grand Prix d’Animeland qui lui ont permis de se hisser à la seconde place de la catégorie Meilleur Espoir 2013), débarquera chez l’éditeur Belge au mois d’octobre avec la sortie simultanée des tomes 1 et 2.

Le pitch (comme les couvertures !) est original et amusant (résumé Animeland.com) :

Tous les jours, les élèves doivent assassiner leur prof, un drôle d’alien en forme de poulpe. Cette créature leur a promis de détruire la Terre d’ici la fin de l’année scolaire. A moins que, d’ici là, ils arrivent à le tuer ! Sûr de lui, il a même décidé de leur enseigner la meilleure façon d’y parvenir…

Ce manga est signé Yûsei Matsui, l’auteur de Neuro, le mange-mystère qui vient de s’achever chez Glénat en avril avec la sortie de son 23e opus. Les fans de l’auteur n’auront donc pas longtemps à attendre avant de lire sa nouvelle création.

Assassination Classroom Pub 2012 blogAffiche publicitaire devant l’entrée de l’Iwanami Hall à Tôkyô pour la sortie du tome 1 l’automne dernier.
D’autres lui ont succédé depuis.
(Photo personnelle)

La série n’a même pas un an d’existence au Japon où le 4e tome est disponible depuis seulement 10 jours. A cette occasion, les 4 couvertures (minimalistes) ont donné lieu à l’édition exclusive de 4 coques originales pour iPhone 4 et 4S vendues 1890 yens l’unité (environ 16 euros).

Ansatsu Kyôshitsu, volumes 1 à 4
(De gauche à droite)
© Yûsei Matsui / Shûeisha, Inc. 2013

Pour les amateurs d’avatars rigolos, il faut toutefois remonter un peu plus loin pour avoir une info intéressante. En effet, le Weekly Shônen Jump, qui publie la série, a offert à ses lecteurs, dans son numéro 21 daté du 22/04, une planche de stickers des héros du Jump customisés avec Koro-sensei (le professeur extraterrestre, donc). On retrouve ainsi dans cette collection « Jump Allstars feat Koro-sensei seal », Luffy (One Piece), Naruto ou encore Ichigo (Bleach).

                       

© Shûeisha, Inc. 2013

Il y a aussi les héros de Kuroko’s Basket, Toriko, Sket Dance, Beelzebub, Nisekoi, Haikyû!!, Medaka Box, Kochi Kame et Assassination Classroom normal. Mais quel est votre préféré, amis lecteurs ?

Chat alors !

Bizarrement, quand les éditeurs ne balancent pas des communiqués de presse à tout va, certaines infos passent totalement inaperçues ! C’est le cas de la récente version de Chi une vie de chat disponible actuellement en librairies. Chaque tome de la série de Konami Kanata est ainsi vendu en ce moment sous blister avec un magnet choupinou à collectionner (soit 9 au total, donc). Là, je suis juste dég’ d’avoir déjà tous les tomes, mais pour ceux qui n’ont pas encore commencé la série, c’est le moment de vous lancer ! Surtout qu’elle est trop bien ! (Et 19e au classement du Meilleur du Manga 2013 !).

Source : Moi-même-je-myself-and-I, après des errances en librairies.

Magnets Chi 2013

C’est la rentrée !

Je profite de cette semaine de rentrée pour me faire violence et reprendre un peu en main ce blog après un été studieux et un mois de septembre qui promet de l’être encore plus. Petit redémarrage en douceur avec un peu de lecture : ma dernière chronique pour le Comptoir de la BD, puisque mon petit camarade Sébastien Naeco a décidé de mettre un terme (temporaire ?) à ces contributions mensuelles venues de l’extérieur.

J’ai choisi de parler de Fairy Quest 1, mon COUP DE CŒUR BD non japonaise du premier semestre, dans ce billet qui date déjà de mi-août.


 © Jenkins / Ramos / Olea / Glénat 2012

Quoi de neuf, Yoshitoshi ABe ?

Pour répondre à la question posée dans un commentaire hier, que devient Yoshitoshi ABe, connu jadis pour son travail sur les animés Lain, NieA_7, Ailes grises et Texhnolyze ?

Eh bien, déjà, il a été publié au Japon pas plus tard qu’hier, 15 juin, avec le roman horrifique (+DVD) Phenomeno, écrit par Ninomae Hajime, pour lequel il a signé plusieurs illustrations dont la couverture (et cette image). En 2010, l’indispensable mensuel nippon Eureka lui avait consacré en grande partie un numéro, tandis que le mangaka proposait plusieurs de ses créations, amatrices et professionnelles, déjà publiées ou inédites, au format numérique où il figure parmi les pionniers. Mais depuis 2009, il se consacre surtout à un manga en ligne, Ryushika Ryushika, adapté d’un de ses dôjinshi, pour le site web Gangan Online (Square-Enix), dont on peut lire le 1er épisode ainsi qu’un nouveau chapitre tous les mois ici. Le manga est réalisé entièrement en couleurs et quatre tomes d’une petite centaines de pages de ce Yotsuba-like sont déjà disponibles en librairies au Japon. Le 33e chapitre devrait être publié en ligne d’ici la fin du mois. Des vidéos de son travail sur les nêmus (storyboards) sont également disponibles sur Youtube (comme pour le chapitre 31).

Concernant Despera, projet auquel était même consacré un blog officiel, un roman album est sorti au Japon en avril 2011 (quelques visuels sont dispos sur Amazon). Si j’en crois Wikipedia, la publication a eu lieu dans le magazine Animage et s’est étalée sur 12 mois entre 2009 et 2010, complétée par trois chapitres sur le site officiel.

Et pour le reste de l’actualité du mangaka, je recommande bien évidemment son blog rempli de jolies photos.

En France, c’est dans la série d’anthologies Robot, disponible aux éditions Glénat, que l’on peut lire une partie de son travail le plus récent puisque, sauf erreur de ma part (je ne les ai pas lus), il a participé aux 10 numéros.

Lire, écouter, voir… (5) : Spécial éditeurs

Plusieurs interviews d’éditeurs français de mangas ont été diffusées sur le net ces derniers mois. Globalement, je suis assez mitigé, parce qu’il y a toujours une grosse partie de redite, parfois un peu de langue de bois, et je ne suis pas toujours d’accord lorsqu’il s’agit d’analyser le marché. Du coup, quasiment pour chaque texte ou vidéo, il n’y en a que la moitié de réellement intéressant. Malgré tout, ça reste instructif et je ne peux que vous conseiller de vous pencher dessus si vous vous intéressez à l’aspect éditorial du manga.

Tout d’abord, Paoru s’est entretenu sur son blog avec Kazé Manga, IMHO et Doki Doki. Puis, il y a eu une longue interview de Dominique Veret sur Bodoi en deux parties (débutfin). Enfin, l’émission Full Manga, réalisée en partenariat entre Animeland et KZTV, a interrogé sept éditeurs pour faire leur bilan de l’année 2011. Celui-ci a été découpé en six questions :
L’année 2011 était-elle une bonne année pour le manga en France ? Réponses
En 2011, il y avait encore 150 sorties de manga par mois, qu’en sera-t-il en 2012 ? Réponses
Quelle a été votre meilleure vente en 2011 ? Réponses
Certains titres vous ont-il déçu en 2011 ? Réponses
Quel est le mois le plus important pour le lancement d’un nouveau manga ? Réponses
Pensez-vous que l’édition de manga numérique sera la tendance de 2012 ? Réponses

En bonus, un documentaire relayé par Animeland consacré à Tokyo Magnitude 8.0 vu par un scientifique.