Marché japonais : Remise en perspective des chiffres

Cette semaine, le site BoDoï a mis en ligne son 29e récapitulatif mensuel des infos à retenir pour le marché du manga (France / Japon / International). Parmi la longue liste de news intéressantes présentées cette fois-ci, une d’entre elles a retenu mon attention:

RIEN NE VA PLUS SUR LE MARCHé DU MANGA ?

Si le marché du manga recule en France, le schéma se révèle similaire au Japon. Ainsi, l’institut Oricon constate que le marché a enregistré une baisse de 1,5 point en 2012 – une première depuis 2009. Ainsi, les ventes sur l’année 2012 représentent environ 2,12 milliards d’euros, contre 2,153 milliards en 2011, 2,145 milliards en 2010 et 2,14 milliards en 2009. À noter également que le marché du livre recule au Japon depuis trois années consécutives (-5,4 points, à 8,34 milliards d’euros). Concernant les trois plus gros éditeurs de mangas, leur position reste sensiblement le même : Shûeisha (14,5% de parts de marché) recule de 0,2 point, Kôdansha (10,8% de parts de marché) progresse de 0,1 point, et Shôgakukan gagne 0,5 point pour arriver à 7,9% de parts de marché.

Il s’agit de la reprise d’une information publiée sur Manga News début février et qui m’avait déjà fait tiquer à l’époque. En effet, ce sont des données brutes qu’il convient de remettre en perspective avec la réalité toute particulière du marché du manga au Japon sur la même période, où One Piece a battu records sur records. La série culte d’Eiichirô Oda s’est écoulée a été imprimée à 280 millions d’exemplaires environ en 15 ans rien que sur le sol nippon, dont plus d’un tiers a été vendu entre 2009 et 2012 (pour plus de détails, voir les commentaires). Ce chiffre étourdissant biaise donc totalement toute interprétation classique des données.

Donc, si on reprend les chiffres, cela donne les résultats suivants :
2008 : 5,96 millions d’ex. de One Piece vendus.
2009 : 2,14 milliards d’euros de CA avec 14,72 millions d’ex. de One Piece vendus.
2010 : 2,145 milliards d’euros de CA avec 32,34 millions d’ex. de One Piece vendus.
2011 : 2,153 milliards d’euros de CA avec 37,99 millions d’ex. de One Piece vendus.
2012 : 2,12 milliards d’euros de CA avec 23,46 millions d’ex. de One Piece vendus.

On constate ainsi qu’en 2010, l’augmentation exponentielle des ventes de One Piece n’a eu qu’un impact très faible sur le CA global du marché, tout comme la baisse de 2012 (-14,5 millions, -38,25%). De fait, si l’on retire One Piece de l’équation, il apparaît très clairement que l’année noire pour le marché était 2010 (-2,67% par rapport à 2009), que 2011 était légèrement en dessous (-0,52% par rapport à 2010) tandis qu’en 2012 la baisse du hit d’Oda a été compensée partiellement par d’autres titres (+0,74% par rapport à 2011). 2012 a même été une bonne année avec un CA à la hausse par rapport à 2010 (+ 0,21%). Ce qui est plutôt rassurant, même s’il n’y a pas non plus de quoi sauter au plafond (il reste inférieur à celui de 2009 (-2,46%))…

Goodies à gogo chez Zozo !

Début mars, la boutique nipponne Zozo s’est associée avec une vingtaine de marques pour proposer une série de produits dérivés estampillés One Piece. On peut donc encore commander en ligne des vêtements (t-shirts, pantalons, sweat…), des chaussures, des bijoux (bagues, colliers, boucles d’oreilles…), des accessoires (porte-monnaie, sacs à mains ou à dos, casquettes…), des figurines, des boules à neige, une coque pour iPhone… En import exclusivement, je le rappelle.

Certains goodies valent vraiment le coup d’œil, malgré des prix parfois élevés… (Mais on est fan ou on ne l’est pas !)

© DOARAT

© glamb

© mastermind Japan

News Animeland : Bonus Track (2)

Pour m’excuser du faible nombre de mises à jour actuelles du blog, j’ai décidé de vous gâter avec pas moins de quatre bonus supplémentaires ce mois-ci.

Bonus 1 :

Dans le n° 179 d’Animeland, actuellement en kiosques, j’évoque le grand retour de Shaman King au Japon. On remarquera que le Jump Kai mise vraiment beaucoup sur ce titre puisque c’est la troisième fois, en cinq numéros, qu’il fait la couverture du mensuel.


Jump Kai n°9 © Hiroyuki Takei / Shûeisha 2012

Mais si j’en reparle ici, c’est pour signaler l’ouverture depuis le 5 mars d’un site spécial en japonais consacré à la fois à la série de nouvelles publiées depuis cet automne (0 – Zéro) et à Shaman King Flowers, présentant en exclusivité certains personnages inédits qui feront leur apparition le mois prochain. Je suis curieux de savoir ce que vous pensez du character design de ces nouveaux protagonistes. Le site propose également le clip Osorezan, le voile de Megumi Hayashibara ainsi que le dessin de M. Takei (qui sert d’illustration dedans) en fond d’écran de différentes tailles.

* * *

L’info en + : Pas de chapitre de Prophecy dans ce numéro 9 du Jump Kai, Tetsuya Tsutsui n’ayant pas réussi à rendre ses planches à temps en février.

Bonus 2 :

Il était également question de l’actualité de Junko Kawakami. Tout d’abord, je tiens à apporter une petite correction : le titre de son manga est Nichiyôbi wa Marché de bonbon (j’ai oublié le wa). Désolé pour ce malencontreux oubli. Ensuite, je vous invite à vous rendre à cette adresse. Si l’interview de Junko Kawakami qui y est proposée est toute en japonais, il y a énormément de très belles photos à voir d’elle et de son atelier.

Bonus 3 :

Le 1er tome de la nouvelle série de Jôji Manabe est paru le 14 mars.

Bonus 4 :

L’exposition One Piece a ouvert ses portes le 20 mars. L’évènement a été relativement bien couvert par les médias. Ainsi, le site Comic Natalie propose-t-il plusieurs photos sur place, tandis que de nombreux reportages sont passés à la télévision japonaise. En voici un :

* * *

L’info en + : Le site Bulles et onomatopées a relayé la semaine dernière un fanart de One Piece par Boulet ainsi que la vidéo du making-of. Bluffant !