Lire, écouter, voir… (5) : Spécial éditeurs

Plusieurs interviews d’éditeurs français de mangas ont été diffusées sur le net ces derniers mois. Globalement, je suis assez mitigé, parce qu’il y a toujours une grosse partie de redite, parfois un peu de langue de bois, et je ne suis pas toujours d’accord lorsqu’il s’agit d’analyser le marché. Du coup, quasiment pour chaque texte ou vidéo, il n’y en a que la moitié de réellement intéressant. Malgré tout, ça reste instructif et je ne peux que vous conseiller de vous pencher dessus si vous vous intéressez à l’aspect éditorial du manga.

Tout d’abord, Paoru s’est entretenu sur son blog avec Kazé Manga, IMHO et Doki Doki. Puis, il y a eu une longue interview de Dominique Veret sur Bodoi en deux parties (débutfin). Enfin, l’émission Full Manga, réalisée en partenariat entre Animeland et KZTV, a interrogé sept éditeurs pour faire leur bilan de l’année 2011. Celui-ci a été découpé en six questions :
L’année 2011 était-elle une bonne année pour le manga en France ? Réponses
En 2011, il y avait encore 150 sorties de manga par mois, qu’en sera-t-il en 2012 ? Réponses
Quelle a été votre meilleure vente en 2011 ? Réponses
Certains titres vous ont-il déçu en 2011 ? Réponses
Quel est le mois le plus important pour le lancement d’un nouveau manga ? Réponses
Pensez-vous que l’édition de manga numérique sera la tendance de 2012 ? Réponses

En bonus, un documentaire relayé par Animeland consacré à Tokyo Magnitude 8.0 vu par un scientifique.

Topo Top Chrono : Mars et Avril 2012

Voici la liste des lectures qui m’ont le plus marqué ces deux derniers mois. Une pêche globalement bonne avec une palette de très bons titres. Retrouvez par ailleurs ma chronique de Sara et des contes perdus sur le blog de mon camarade du Comptoir de la BD.

8/10
Heartbroken Chocolatier 4 (Setona Mizushiro / Kazé Manga)

7,5/10
Le berceau des esprits 3 (Kei Sambe / Ki-oon)
Les vacances de Jésus & Bouddha 3 (Hikaru Nakamura / Kurokawa)
Pineapple ARMY (Naoki Urasawa & Kazuya Kûdo / Glénat)
Thermae Romae 2 (Mari Yamazaki / Sakka)
Wolfsmund 1 (Mitsuhisa Kuji / Ki-oon)

7/10
Chi, une vie de chat 7 (Konami Kanata / Glénat)
Front Mission Dog Life & Dog Style 1 (Yasuo Ôtagaki & C.H.Line / Ki-oon)
Sara et les contes perdus 1 & 2 (Jenny / Delcourt)
Seven Shakespeares 1 (Harold Sakuishi / Kazé Manga)

6,5/10
Coq de combat 20 (Akio Tanaka / Delcourt)

6/10
A SCENE (Tomo Taketomi / Kana)
Arata 10 (Yuu Watase / Kurokawa)
Dr. Chanbelee (Masakazu Katsura / Tonkam)
Ethnicity 01 1 (Nobuaki Tadano / Doki-doki)
Mitsuko Attitude 1 (Mamoru Kurihara/ Delcourt)
The Arms Peddler 2 (Night Owl & Kyôichi Nanatsuki / Ki-oon)
Wingman 1 (Masakazu Katsura / Tonkam)

5,5/10
L’Affaire Sugaya (Hiroshi Takano & Kenichi Tachibana, d’après une histoire vraie / Delcourt)
Welcome to Hotel Williams Child Bird 1 (Yukako Kabei & Rihito Takarai / Ototo)

5/10
Samidare 1 (Satoshi Mizukami / Ototo)

Si vous en avez lu certains, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Topo Top Chrono : Janvier 2012

Voici la liste des lectures qui m’ont le plus marqué en janvier dernier. Petite variante ce mois-ci, je me suis fendu d’un bref texte sur certains titres pour justifier des notes qui peuvent paraître sévères au premier abord.

8,5/10
Happy 7 (Naoki Urasawa / Panini)
Happy 9 (Naoki Urasawa / Panini)
Tigre 1 (Ahn Soo-Gil / Clair de Lune)

8/10
Ikigami 9
(Motorô Mase / Kazé Manga)

7,5/10
Happy 8
(Naoki Urasawa / Panini)

7/10
Hakaiju 2
(Shingo Honda / Tonkam)
PeaceMaker 1 (Ryouji Minagawa / Glénat)
PeaceMaker 2
(Ryouji Minagawa / Glénat)
Run Day Burst 5
(Yûkô Osada / Ki-oon)

6/10
Arata 9 (Yû Watase / Kurokawa)
Bride Stories 2
(Kaoru Mori / Ki-oon)
Full Ahead ! Coco 29 –
Dernier (Hideyuki Yonehara / Doki-Doki)

5,5/10
Shibuya Love Hotel 4
(Mari Okazaki / Delcourt) :
Presque deux ans d’attente pour un volume en demi-teinte. La narration est toujours aussi bien maîtrisée, le trait de Mari Okazaki reste irréprochable, mais les histoires manquent un peu de panache, et, surtout, d’originalité. Changement notable par rapport aux volumes précédents, plusieurs personnages féminins servent de fil conducteur tout au long du tome. Un bon point, si on s’attache au moins à l’une d’entre elles.

4/10
Laissée pour comte 1
(Mimori Seike et Isuzu Shibata / Soleil) :
De très jolis dessins, mais un pitch de départ archi-vu et revu, un récit sans rythme et une multitude de personnages qui rendent l’ensemble difficile à suivre alors que l’histoire est assez simple. Enfin, il manque un petit quelque chose pour que la sauce prenne vraiment. Dommage.