Le Meilleur du Manga 2013

Le Meilleur du Manga 2013 est un projet éditorial unique en France né de mon envie de combler les manques laissés par les médias traditionnels, papiers ou web, et de répondre à une réalité : celle d’un public perdu face à la production actuelle d’un côté, et d’excellentes séries qui ne trouvent pas de lecteurs malgré leurs qualités évidentes (plafonnant souvent à quelques centaines de malheureux exemplaires…), de l’autre.

Le principe de l’ouvrage est de permettre à chacun, quel que soit son profil de lecteur, de trouver de nouvelles œuvres intéressantes à découvrir grâce à toutes sortes d’entrées différentes (tops individuels, top ventes, top global, prix et récompenses, chroniques thématiques, articles de fond…). Les 4 gros points forts du Meilleur du Manga 2013 sont à mes yeux son aspect collectif loin de toutes les formes de concurrence qui régissent le marché le reste de l’année, l’interview exclusive de Kaoru Mori dont Bride Stories est arrivé n°1 du Top 20, la participation exceptionnelle du mangaka Yoshinori Natsume (Kurozakuro, Togari) grâce à Akata et l’article sur les plus longs mangas sur lequel je planche depuis 2 ans. Ce sont pour moi de vraies fiertés que je suis heureux de pouvoir partager aujourd’hui avec tous ceux qui liront le livre (en plus du reste, évidemment !).

Je n’en dirais pas plus, je laisse chacun se faire désormais sa propre opinion. Tout ce que je souhaite, c’est que ce livre ne soit pas une finalité et qu’il vous permette VRAIMENT de dénicher de nouvelles pépites qui vous parleront en fonction de vos goûts et de vos attentes.

Couv le MDM 2013 Petite

Le Meilleur du Manga 2013
En librairies depuis le 23 janvier 2013
Par Sébastien Kimbergt
Kazé Manga
192 pages
7,99 euros

L’info en + : Bride Stories 5 vient tout juste de sortir au Japon et le blog de Mata-Web propose un très bon billet consacré au background de la série.

Sélection du Prix DLire 2012 [Màj]

Comme je n’ai pas vu beaucoup de sites relayer l’info, je fais tourner !

Le magazine DLire et le groupement des libraires spécialisés BD, Canal BD, sʼassocient à nouveau pour organiser le Prix BD et Manga jeunesse. Sélectionnés par des libraires, des bibliothécaires, la rédaction de DLire et le Centre national de la littérature pour la jeunesse (BNF), quatre albums et quatre mangas sont soumis au vote des enfants :

Sélection Manga
Bride Stories, vol. 1, de Kaoru Mori, éd. Ki-oon.
City Hall, vol. 1, de Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre, éd. Ankama.
Les Enfants de la mer, vol. 1, de Daisuke Igarashi, éd. Sarbacane.
Toriko, vol. 1, de Mitsutoshi Shimabukuro, éd. Kazé.

Sélection BD Jeunesse
Alice au pays des singes, de Tebo et Keramidas, éd. Glénat.
L’Enfant cachée, de M. Lizano, L. Dauvillier et G. Salsedo, éd. Le Lombard.
Paola Crusoe, tome 1 : Naufragée, de Mathilde Domecq, éd. Glénat.
Une épatante aventure de Jules, tome 6 : Un plan sur la comète, : d’Émile Bravo, éd. Dargaud.

Toutes les informations et les modalités de participation sont dans le numéro actuellement de DLire en kiosques. Les enfants ont jusquʼau 4 novembre 2012 pour voter et les résultats seront annoncés en décembre 2012. J’avoue que la barre est aussi haute que le choix difficile. Mon cœur balance, et je suis bien content d’avoir passé l’âge de voter… Lisez-les tous !

[Edit du 16/07 à 15h40 : J’ai été un peu trop rapide en relayant cette news puisque, lorsque je l’ai préparée ce week-end, le site du Prix était indisponible. La chose est corrigée et la page est même à jour avec le bulletin de vote. Merci à World News Manga d’avoir complété l’info.]

Topo Top Chrono : Janvier 2012

Voici la liste des lectures qui m’ont le plus marqué en janvier dernier. Petite variante ce mois-ci, je me suis fendu d’un bref texte sur certains titres pour justifier des notes qui peuvent paraître sévères au premier abord.

8,5/10
Happy 7 (Naoki Urasawa / Panini)
Happy 9 (Naoki Urasawa / Panini)
Tigre 1 (Ahn Soo-Gil / Clair de Lune)

8/10
Ikigami 9
(Motorô Mase / Kazé Manga)

7,5/10
Happy 8
(Naoki Urasawa / Panini)

7/10
Hakaiju 2
(Shingo Honda / Tonkam)
PeaceMaker 1 (Ryouji Minagawa / Glénat)
PeaceMaker 2
(Ryouji Minagawa / Glénat)
Run Day Burst 5
(Yûkô Osada / Ki-oon)

6/10
Arata 9 (Yû Watase / Kurokawa)
Bride Stories 2
(Kaoru Mori / Ki-oon)
Full Ahead ! Coco 29 –
Dernier (Hideyuki Yonehara / Doki-Doki)

5,5/10
Shibuya Love Hotel 4
(Mari Okazaki / Delcourt) :
Presque deux ans d’attente pour un volume en demi-teinte. La narration est toujours aussi bien maîtrisée, le trait de Mari Okazaki reste irréprochable, mais les histoires manquent un peu de panache, et, surtout, d’originalité. Changement notable par rapport aux volumes précédents, plusieurs personnages féminins servent de fil conducteur tout au long du tome. Un bon point, si on s’attache au moins à l’une d’entre elles.

4/10
Laissée pour comte 1
(Mimori Seike et Isuzu Shibata / Soleil) :
De très jolis dessins, mais un pitch de départ archi-vu et revu, un récit sans rythme et une multitude de personnages qui rendent l’ensemble difficile à suivre alors que l’histoire est assez simple. Enfin, il manque un petit quelque chose pour que la sauce prenne vraiment. Dommage.

Coup double pour le manga à Angoulême (2012)

La nouvelle vient de tomber il y a trente minutes, deux mangas ont été récompensés au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême ! Ont ainsi été récompensés : Bride Stories de Kaoru Mori publié aux éditions Ki-oon et Une vie dans les marges de Yoshihiro Tatsumi disponible aux éditions Cornélius.

Bride Stories a reçu le « Prix Intergénérations », qui existe depuis 3 ans et qui fut attribué l’an dernier à Pluto de Naoki Urasawa. Et c’est la première fois que Ki-oon remporte un Prix à Angoulême, cerise sur le gâteau pour cet éditeur de mangas indépendant qui gravit les marches du succès les unes après les autres depuis sa création en 2003.

Le manga porte également chance à Cornélius qui, après NonNonbâ de Shigeru Mizuki (Prix du meilleur Album en 2007) et Opération Mort du même Mizuki en 2009 (Essentiel Patrimoine), vient de recevoir le « Prix Regards sur le monde » pour Une vie dans les marges (empêchant au passage Futuropolis de remporter ce prix trois ans de suite). Je rappelle que l’adaptation cinéma de ce dernier sera en salles dès mercredi sous le titre de Tatsumi.

Pour revoir la cérémonie de clôture du Festival, c’est par là !