Takehiko Inoue : mise en bouche préliminaire

4 commentaires

Dans quelques jours débutera la nouvelle édition du Salon du Livre de Paris où seront présents plusieurs mangaka prestigieux, dont le talentueux Takehiko Inoue (Slam Dunk, Vagabond, Real). J’en profite pour revenir un peu sur l’actualité qui a été la sienne ces 8 derniers mois, aussi bien au Japon qu’en France.

En effet, 2012 a été marqué par le retour de Vagabond dans l’hebdomadaire Morning ainsi que par la sortie en octobre du 34e tome après deux ans et demi d’attente.

 

(Vous noterez au passage que la série a changé de logo…)

Pour marquer le coup, il y a même eu une campagne d’affichage publicitaire, comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par mes soins sur un des quais de la ligne Yamanote à Tôkyô cet automne.

Vagabond affiche

La version française a suivi très rapidement, puisque Tonkam a proposé ce 34e opus à peine un mois et demi après (mais sans changement de logo).

 

L’éditeur en a profité pour rééditer plusieurs volumes épuisés en y intégrant temporairement (pour ce seul tirage, donc) les pages couleurs proposées en prépublication. Sont ainsi concernés (et destinés à devenir de futur objets collectors) les tomes 5, 7, 13 et 15 à 21. Du reste, à l’occasion de la venue de l’auteur en France, Tonkam sort demain une édition limitée découverte des deux premiers volumes qui seront regroupés en un seul de 480 pages, un tout petit peu plus grand avec une (magnifique) couverture rigide, pour 15,50 € (au lieu de 18,70€ les deux séparés).

En parallèle, Kazé Manga va éditer en France Pepita, un carnet de croquis paru au Japon fin 2011 qui regroupe des dessins réalisés quand le mangaka s’est rendu à Barcelone pendant la pause de Vagabond. Il a notamment cherché à suivre les traces de l’architecte et sculpteur espagnol Antonio Gaudí. Initialement prévu demain, l’ouvrage a été repoussé au 24 avril, mais sera disponible en avant-première au Salon du Livre sur le stand du groupe… Delcourt. Notez également que ce livre d’une centaine de pages sera accompagné de plusieurs ex-libris, mais aussi d’un DVD d’une heure. Vendu à 29,99€, ce bel objet original n’a été édité qu’à 2000 exemplaires et ne sera pas réimprimé.

Mais Takehiko Inoue n’est pas venu en Europe que pour Pepita et le Salon du Livre ! Entre les deux, il s’est rendu à Londres fin-août / début septembre pour assister aux Jeux Paralympiques qui ont eu lieu du 29/08 au 09/09. Il a d’ailleurs commenté quotidiennement les matchs de Basket en fauteuil de l’équipe japonaise contre le Canada (le 30/08), la Pologne (le 31/08), l’Allemagne (le 01/09), la Colombie (le 02/09), l’Angleterre (le 03/09) et l’Italie (le 05/09). Tout cela s’est fait en marge de la sortie du 12e tome de Real au Japon (le 11e est sorti chez Kana en août dernier et le prochain n’est pas encore annoncé) qui a été accompagné de la mise en place d’un site dédié (où on apprend que le manga a été imprimé à 14 million d’exemplaires), d’un Perfect book de 80 pages offert en librairies (preview ici), et d’une grande campagne de publicité pour une boisson énergisante.

Pub Real X Weider 2012

C’est l’acteur Ken’Ichi Matsuyama, spécialisé dans les adaptations de mangas sur grand écran (Nana, Death Note, Kaiji, Kamui Gaiden, Detroit Metal City, Gantz, Un drôle de père…), qui plonge au milieu des bulles. Un clip a été réalisé en deux versions, de 15 et 33 secondes, et un making-of est visible là.

Version 15 secondes

Version 33 secondes

Enfin, quelques infos en vrac :
– Une interview de monsieur Inoue a été publiée dans le magazine nippon Bijutsu techô (n°2/2013).
– Le volume 35 de Vagabond sort au Japon le 23/04. Aucune date n’est indiquée sur le planning de Tonkam, pourtant plein jusqu’à cet été.
Un jeu vidéo de Slam Dunk sur mobile, Slam Dunk ~ Mezase !! Saikyô team ! ~, a vu le jour le 12 février dernier.

Et pour ceux qui se rendront au Salon du Livre, le planning du mangaka :

Vendredi 22 mars 2013

18h-20h : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause.

Samedi 23 mars 2013

14h30-16h30 : Dédicace sur le stand Groupe Delcourt avec 1/4h de pause

17h15-18h15 : conférence publique sur la grande scène de l’espace manga

 
Couvertures de Morning n°25 et 30 de 2012

 
Couvertures de Morning n°39 et 47 de 2012

   
Couvertures de Morning n°4-5 et 12 de 2013

Publicités

Vis ma vie de mangaka

Laisser un commentaire

Yûsuke Murata, l’auteur d’Eye Shield 21, démontre depuis l’an dernier sa volonté d’utiliser de manière originale les outils numériques à sa disposition. Il était donc logique de le voir se tourner vers la prépublication gratuite et légale online sur le site Tonari no Young Jump (Shûeisha) avec son One Punch-Man. Scénarisé par One, ce titre a déjà généré plus de 10 millions de connexions et plus d’une dizaine de chapitres sur 27 (25 + 2 spéciaux) sont toujours accessibles ici.

Les deux premiers volumes sont sortis débuts décembre dans les librairies japonaises et le 3e est planifié le 4 avril. Une preview de la couverture est même déjà visible par là. Autant dire, au regard de la qualité de l’ensemble et de son succès dans l’archipel, qu’il s’agit d’un des titres les plus convoités du moment et que l’on ne tardera pas à l’avoir en France.

             

Là aussi, le mangaka teste pas mal de choses en terme de rythme ou de mise en page (au risque de déstabiliser les lecteurs), et le chapitre de cette semaine, le 25, est intégralement en couleurs. Mais monsieur Murata va encore plus loin en se filmant en train de dessiner sur sa chaîne USTREAM (le Youtube japonais). Il annonce ses prestations en direct sur son compte Twitter et les vidéos de près de deux heures en moyenne sont ensuite visibles en différé à votre rythme. Il y a déjà des dizaines de vidéos disponibles et elles sont toutes à tomber ! Et si vous êtes un dessinateur en herbe, il s’agit là d’une série de cours de dessins gratuits (en noir et blanc ou en couleurs) à côté desquels il ne faut surtout pas passer quand on souhaite découvrir les techniques des pros.

Le petit mot de M.Yanagawa

Un commentaire

Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui c’est le Nouvel An Chinois. A cette occasion, Yoshihiro Yanagawa a réalisé une petite carte de vœux inédite à l’attention exclusive de ses lecteurs français. (L’image est cliquable)

Yanagawa NAC 2013 V3
© Yoshihiro Yanagawa 2013

Ceux qui ont lu le manga comprendront immédiatement le sens du dessin, pour les autres, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Et pour vous aider à franchir le pas, je vous rappelle les différents billets consacrés à sa BD : Présentation du travail de l’auteur (Partie 1Partie 2), genèse de l’œuvre, pour aller plus loin, le quartier de Nido, les travaux de M.Yanagawa disponibles sur le web et la revue de presse de Bye bye my Brother.

Bonne année du Serpent à toutes et à tous !

Bye bye, my brother : la revue de presse [Up du 11/05]

Laisser un commentaire

Vu le nombre de chroniques disponibles à droite, à gauche, je préfère faire un billet à part que d’en réactualiser un précédent au risque de le rendre indigeste. Et je me réjouis que pour l’instant cette œuvre fasse l’unanimité. En comptant les simples notes et les avis détaillés, nous atteignons désormais plus d’une centaine d’avis sur l’œuvre de monsieur Yanagawa.

Début janvier :
Animeland, BD Fugue, BDthèque, Bodoï, CoinBD, Ligne Claire et Shoshosein. Je met la chronique d’Actualitté à part car, si elle est tout aussi positive, je trouve – mais ça n’engage que moi – qu’elle dévoile beaucoup trop l’histoire et qu’on frôle parfois le spoil. Et si vous en voyez d’autres ou que vous voulez donner votre avis, les commentaires vous sont ouverts ! Je mettrais la liste à jour au fur et à mesure.

Ajouts du 08/01 :
Le Litout l’a lu, la chronique d’Ivan Isaak et sur Krinein.

Ajouts du 11/01 :
Chez Mackie le newbie, sur le blog BD de MadmoiZelle, sur Mangachat, sur Manga News (qui a non seulement eu la gentillesse de le laisser seul 24h en tête des dernières chroniques, mais qui en plus en a fait son Coup de cœur nouveauté de la semaine !), sur Télé Nantes (minutes 14 à 17 de la vidéo) et sur un forum de JV.

Ajouts du 12/01 :
Au Librius (je viens de comprendre le jeu de mots !) sur Facebook, sur MangAvis et sur Manga Sanctuary avec une chronique de Charlie One (staff) et un avis de Oto7 (membre) + de très bonnes notes !

Ajouts du 20/01 :
Globalement le titre plaît toujours, avec encore une série de coup de cœurs, mais on retrouve un peu plus de réserves sur certains points de l’œuvre qui se défendent.
Chroniques web : BD Gest, BD Zoom, Les Chroniques de l’imaginaire, La Mystérieuse librairie, Plume de livres, Sceneario, Tout en BD, et Zoo page 68 (en ligne ou en PDF HD).

Chroniques presse :

BBMB Canal Manga 34Canal Manga Mag n°34

BBMB DBD 69dBD n°69

Chroniques de lecteurs : Second avis sur Game On, et l’avis de Taikun et d’Herbv sur Mangaverse. S’il est réservé dans sa critique, Herbv met toutefois la note maximale au livre sur Bulledair.

Ajouts du 29/01 :
Une chronique sur Radio PFM (émission Easy Rider, à partir de la 53e minute) et un nouveau commentaire dans la chronique du site de Mademoizelle. Mais c’est surtout sur Manga Sanctuary que les choses bougent : 99 membres possèdent le livre et on peut lire plusieurs chroniques (de Sherryn, de la librairie Ikoku et des membres Gloopy, Yeong et Noé) aux côtés de très bonnes notes.

Ajouts du 14/03 :
Blogs chroniques : Bar à Bd, Corotzilla, D’une berge à l’autre, Last Eve, Lire le Japon, Le blog de Moon, Neko Neko, Paoru et Plume de livres (aperçu et chronique détaillée).
Divers : De nouveaux commentaires au billet de MademoiZelle (Guillaume RDC et Elisabec), Coup de cœur Ragging Bulles. Quelques nouveaux avis sont disponibles sur Manga News (67 acheteurs), plusieurs autres sur Manga Sanctuary (qui a dépassé les 154 acheteurs, le manga s’étant aussi classé 7e dans les nouveautés les plus populaires de janvier sur le site) et une nouvelle note sur Bulledair.
Forums : Belgotaku, Bulle Shôjo, Forum-Manga (l’avis de Ryuurei), l’avis de Cyril (Animeland / Mangaverse), Kosminea (topic dédié avec plusieurs avis), Manga Clamp (topic dédié avec plusieurs avis) et Rabbit Doubt (topic dédié avec plusieurs avis).
Librairies : Bachi-Bouzouk, Colibris, Decitre, Ikoku, La Malle aux histoires, Maupetit, O merveilles et Slumberland.
Médiathèques : Sarreguemines (Version 2 – même texte, autre site).
Presse écrite : Charente Libre.

BBMB AL 187Animeland n°187 (décembre 2012 / janvier 2013)

BBMB PJ 25Planète Japon n°25

Sites littéraires / BD : Babelio, Onirik et Planète BD.
Télévision : Full Manga Saison 3 épisode 6.

Ajouts du 15/03 :
Sur BD à BD et The Glam attitude.

Ajouts du 19/03 :
Chronique dans le podcast Mangacast Omake #03 à partir de 41:40 minutes. Tandis que Bodoï et Manga News ont eu la gentillesse de relayer le petit dessin de monsieur Yanagawa.

Ajout du 24/03 :
Chronique sur le blog Choco goinfre & Co.

Ajout du 11/05 :
Chroniques coup de cœurs sur : AfterMangaverse, BD Gest, Case départ, le blog de Hiromichi et le Nyanblog.

A suivre !

Semaine « Bye bye, my brother » (6/6)

2 commentaires

Nyark !
© Yoshihiro Yanagawa

Si vous faites un tour sur le site officiel de Yoshihiro Yanagawa, vous pourrez voir les couvertures de ses différents mangas, de Vice à Hurricane Trimmer, en passant par Voice (qui contient la nouvelle qui a remporté le Prix Tezuka en 1989) ou le diptyque Diamond (une autre histoire de boxe).

  

Plus loin, vous avez une première galerie (avec des morceaux de robots dedans (2006) et des autoportraits rigolos) suivie d’une seconde avec des chats choupinous.

© Yoshihiro Yanagawa

Vous trouverez également des histoires courtes (en japonais, certes…) comme le second chapitre (sur 2) de Yamabiko Kazuma (l’histoire d’un sauveteur-secouriste en montagne) ou encore Gloria (le récit sexy tiré de Kijimu – trop petit pour être lu, mais suffisamment grand pour en apprécier le graphisme).

J’aurais bien aimé pouvoir jeter un œil à Apeiron, l’une des seules œuvres récentes du mangaka dont j’ignore tout ou presque car c’était un projet de manga numérique. Tout ce que je sais, c’est qu’il s’agit de fantasy (quelques images), qu’il y a cinq chapitres, que le projet date de 2008-2009, et que la fin a été précipité par la fermeture du site Michao!.

Là où ça devient fun, c’est quand on exhume son vieux blog avec des illustrations frontispices de Hurricane Trimmer (ou des photos de la vraie Priscilla), des cartes de vœux ou une photo de son bureau. Et quand on creuse encore, on tombe sur son ancien site internet (magie du web !).

© Yoshihiro Yanagawa

On y trouve une autre galerie de dessins avec des illustrations couleurs de Nemuri Kyôshirô, des designs de personnages (cliquables) autour de la série Sanada Jûyûshi (maintes fois adaptée au Japon, tous supports confondus), ainsi que d’autres dessins divers et variés.

© Yoshihiro Yanagawa

On trouve également un clin d’œil à la série Bobobo-bo Bo-bobo… éditée en France chez Sakka. Un signe ?

© Yoshihiro Yanagawa

Le tout est complété par une série d’informations sur ses travaux de 2005. On découvre ainsi qu’après son passage chez Coamix le mangaka est retourné temporairement chez Shûeisha dans le Weekly Young Jump (Real, Zetman…) le temps d’une histoire en deux parties, Lost Face (n°21 et 22-23/2005). Mais également que Yamabiko Kazuma a été publié dans le magazine Manga Goraku de Nihon Bungeisha, éditeur qui publiera plus tard Hurricane Trimmer dans un mensuel dérivé (Manga Goraku Nexter).

Vous voici désormais presque incollables sur le travail de monsieur Yanagawa. Vous pouvez désormais aborder tranquillement la lecture de Bye bye, my brother. Enjoy !


Diamond © Yoshihiro Yanagawa

Older Entries Newer Entries